24
Sam, Fév
41 New Articles

L'ANP et la DG Move de la commission européenne explorent les moyens de la simplification et la numérisation des procédures entre les ports du Maroc et de l’UE

Marine Marchande
Typography

C’est avec un grand succès que vient de s’achever la rencontre portant surle thème du développement des routes maritimes et de la simplification des processus portuaires entre les ports du Maroc et les ports de l’UE qui a eu lieu à Casablanca le 24 et 25 janvier 2018.

 

97 participants représentants les établissements publics et privés européens et marocains, ainsi que plusieurs autorités portuaires de la région de France, d’Italie, d’Espagne, du Portugal et du Maroc, ont pris part à cette rencontre, organisée par l’Agence Nationale des Ports du Maroc en concertation avec la direction générale du transport maritime de l’Union Européenne (DG Move – Motorway Of The Sea).

S’inscrivant dans les politiques engagées par le Maroc et par l’Union Européenne pour la facilitation des procédures portuaires, maritimes, douanières et du commerce extérieur, l’approche des autoroutes de la mer « FAST TRADE LANE CORRIDOR » vise à promouvoir le transport maritime de courte distance.

Ainsi, le transport maritime de courte distance - Short Sea Shipping - constitue une alternative au transport terrestre de marchandises en vue de fluidifier les échanges commerciaux, désengorger les grands axes autoroutiers, diminuer le niveau de pollution et favoriser le développement durable, à travers l’amélioration des connexions régionales.

Cette approche consiste à établir des liaisons de "voie rapide internationale" basée sur des procédures simplifiées et sécurisées, au bénéfice des entreprises et du commerce régional.

Lors de cette rencontre, plusieurs interventions ont eu lieu en faveur de la coopération transverse entre les autorités portuaires, maritimes et de contrôle du Maroc et les agences et autorités européennes compétentes pour la Méditerranée (France, Espagne, Italie et Portugal).

Aussi, trois ateliers ont été organisés portant sur :

1- Le développement des routes maritimes entre les ports du Maroc et de l’UE,

2- Les échanges électroniques, l’intégration et l’optimisation des processus UE – Maroc,

3- La formation, la conduite du changement et l’innovation.

Ces ateliers ont permis un large échange d’expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la Simplification et la numérisation des procédures entre les ports du Maroc et de l’Union Européenne ;

La rencontre a abouti à l’élaboration de plusieurs recommandations dont les plus importantes sont :

- La mise en place d’un cadre de coopération technique entre les ports européens et marocains pour assurer la promotion et la pérennité des Autoroutes de la Mer entre les ports du Maroc et de l’Union Européenne.

- L’étude et le développement des formalités et des échanges électroniques entre les autorités compétentes du Maroc et de l’UE au travers du guichet unique Portnet, pour optimiser les délais de traitement des formalités au départ et à l’arrivée.

De nombreux acteurs du Maroc et de l’UE présents à la réunion ont exprimé leur volonté de poursuivre le processus à travers la constitution de groupes de travail spécifiques visant la concrétisation de ces recommandation avec la réalisation de projets pilotes.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir