Les PDA lancés par le Maroc en Côte d'Ivoire, une preuve de la participation du Royaume à l'émergence du secteur de la pêche ivoirienne (fédération de la pêche)

Pêche
Typography

Abidjan  -   Les deux points de débarquement aménagés (PDA), en cours de réalisation par le Maroc à Locodjro et au Grand Lahou, sont "une preuve de la forte contribution du Royaume à l'émergence du secteur de la pêche ivoirienne", a souligné M. Kone Kassoum, vice-président de la fédération nationale des sociétés coopératives et acteurs des la filières pêche du Côte d'Ivoire.

"Pour nous, ces infrastructures sont d'une importance capitale" pour l'amélioration des conditions de travail des pêcheurs, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP, faisant observer que le secteur de la pêche artisanale souffre notamment de manque d'unités de refroidissement et de réfrigération.

Ce problème sera résolu grâce à la chaine de froid que les deux projets comporteront, a-t-il dit, notant que ces projets impacteront positivement tout le processus de production allant de la pêche à la commercialisation, en passant par le stockage des produits de la mer.

Ces projets permettront également de mettre à la disposition de la population, des produits halieutiques de qualité, a-t-il dit.

SM le Roi Mohammed VI a visité, jeudi, le chantier du point débarquement aménagé (PDA) de Locodjro (commune Attécoubé, Abidjan Nord), et examiné l'état d’avancement de celui en cours de réalisation au Grand Lahou (150 kilomètres à l’ouest d’Abidjan).

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir