18
Ven, Aoû
44 New Articles

Aquaculture: Lancement de deux appels à manifestation d'intérêt dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Pêche
Typography

Deux appels à manifestation d’intérêt (AMI) pour le développement des projets d’aquaculture dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima seront lancés à partir du 18 juillet, a annoncé mardi l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA).

 

Ces deux appels à manifestation concernent l’exploitation de 22 unités de production, s’étendant sur une superficie de plus de 470 hectares, a indiqué l’ANDA dans un communiqué suite à la 9ème session de son conseil d’administration tenue lundi sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Le montant d’investissement prévisionnel est estimé à 600 millions de dirhams, avec une production cible annuelle de près de 32.000 tonnes et la création attendue de plus de 500 emplois, a précisé le communiqué publié après ce conseil d’administration consacré à l’examen des réalisations de l’ANDA au titre de l’exercice 2016.

Le premier AMI, adressé aux investisseurs nationaux et internationaux intéressés par le développement de projets aquacoles dans cette région, offre 18 unités de production en mer, situées dans les provinces de Chefchaouen et d’Al Hoceima, selon la même source qui a relevé que ces unités de production concernent des projets de pisciculture majoritairement et de conchyliculture.

Destiné aux jeunes entrepreneurs originaires de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le second AMI offre 4 unités de production de 15 ha chacune pour la réalisation de projets de conchyliculture, deux situées dans la province d’Al Hoceima et deux autres à Chefchaouen.

Au cours de cette session, le conseil d’Administration a pris connaissance des réalisations de l’ANDA notamment l’achèvement de l’élaboration des plans aquacoles pour quatre régions, à savoir Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Oriental, Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun.

Les appels à manifestation d’intérêt pour la mise en œuvre de ces plans aquacoles seront lancés par l’ANDA entre juillet 2017 et le premier trimestre 2018, suivant un calendrier permettant une gestion optimale de ces projets, d’après le communiqué.

Le conseil d’Administration, tenu en présence notamment de la secrétaire d’Etat chargée de la Pêche maritime, Mbarka Bouaida, a également pris connaissance des autres réalisations de l’ANDA concernant la mise en œuvre d’une multitude d’actions structurantes pour l’accompagnement et la promotion de ce secteur stratégique.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir