Les pêcheurs espagnols urgent la commission européenne pour commencer les négociations pour un nouvel accord de pêche avec le Maroc

Pêche
Typography

La CEPESCA (Confédération espagnole de pêche) a saisi la commission européenne pour entamer de nouvelles discussions avec le Maroc pour le renouvellement de l’accord de pêche qui arrive à échéance en 2018.   

 

Entrée en vigueur en juillet 2014 pour une durée de quatre ans, l’accord de pêche Maroc-UE permet à 120 navires de 11 États membres de l'Union (Espagne, Portugal, Italie, France, Allemagne, Lituanie, Lettonie, Pays-Bas, Irlande, Pologne et Royaume-Uni) de pêcher dans les eaux marocaines dont un total de 80 000 tonnes pour les petites espèces pélagiques. Le protocole couvre au total six catégories de pêche industrielle et artisanale. 

La partie espagnole est la plus grande bénéficiaire de et accord puisqu’il offre des licences à 90 navires espagnols, principalement d'Andalousie et des îles Canaries, bien qu'il bénéficie également à la Galice.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir