L'accord de pêche UE-Maroc "invalide", selon l'avocat général de la CJUE

Pêche
Typography

L'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a estimé mercredi qu'un accord de pêche conclu entre l'UE et le Maroc était "invalide" au motif qu'il bafoue "le droit du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination".

 

Le Maroc est indigné par la "position extrémiste" de l'avocat général et par son "interprétation scandaleusement politique", selon une note d'analyse transmise à l'AFP à Rabat, soulignant les "retombées sociales et économiques" de l'accord de pêche sur la population locale.

Dans cette affaire, la Cour est appelée à se prononcer à la demande d'un tribunal britannique ayant sollicité son avis juridique après avoir été lui-même saisi par une association pro-Sahraouie, WSC, qui contestait l'application par le Royaume-Uni de l'accord de pêche avec le Maroc.

Dans la note d'analyse transmise à l'AFP, le Maroc souhaite que l'UE "fasse le choix de préserver ses accords stratégiques avec ses partenaires" et n'envoie pas des "signaux contradictoires" sur ses intentions de coopération.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir