Le Maroc appelle l'UE à la signature rapide de l'accord sur la libéralisation des échanges agricoles et de la pêche

Pêche
Typography

Bruxelles, 11/11/10 - Le secrétaire général du ministère du Commerce extérieur, El Aid Mahsoussi a mis l'accent, jeudi à Bruxelles, sur la nécessité de signer, le plus tôt possible, l'accord sur la libéralisation des échanges des produits agricoles, agro-alimentaires et de la pêche en vue de la mise oeuvre rapide de ses dispositions entre l'Union européenne (UE) et le Royaume.

 

S'exprimant lors des travaux de la 9ème conférence des ministres de Commerce de l'Union pour la méditerranée (UPM), M. Mahsoussi a mis en exergue l'importance de cette rencontre qui a permis de faire le bilan du partenariat Euromed dans son volet commercial dans sa double dimension Nord-Sud et Sud-Sud.

Sur le registre des négociations de l'accord sur la libéralisation des services et du droit d'établissement, M. Mahsoussi a souligné les avancées notables réalisées entre le Maroc et l'UE, émettant le souhait que le processus prenne compte des besoins spécifiques du Royaume tant sur le plan global que sectoriel, conformément aux objectifs fixés par le Statut avancé.

Le responsable marocain a, en outre, souligné l'importance du cumul des règles d'origine pour l'intégration économique et le développement des échanges dans l'espace euro-méditerranéen.

Dans ce sens, M. Mahsoussi a appelé à accélérer les travaux visant l'adoption d'une convention régionale unique relative à ces règles, tout en insistant sur la nécessité de prendre en considération les besoins de développement des pays du Sud de la Méditerranée.

Il a, par ailleurs, souligné que l'accord d'Agadir a permis une augmentation des échanges entre les pays membres, ajoutant que cet accord constitue une plateforme idoine pour l'intégration Sud-Sud et demeure ouvert à l'adhésion d'autres partenaires arabes de la région méditerranéenne.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route commerciale euro-méditerranéenne, la délégation marocaine s'est félicitée de l'inscription du "Mécanisme euro-méditerranéen de facilitation des échanges et de l'investissement" parmi les actions prioritaires retenues par ladite conférence.

Proposé initialement par le Maroc lors de la 7ème Conférence (2008 à Marseille), ce mécanisme constitue un gage de transparence sur les pratiques commerciales et d'investissement dans la région euro-méditerranéenne, permettant aux opérateurs économiques de tirer le meilleur profit des opportunités d'affaires offertes dans la région, a-t-il conclu.

La délégation marocaine, conduite par M. Mahsoussi, est composée de responsables du ministère du Commerce extérieur et de représentants de la mission du Maroc auprès de l'UE.

Organisée par la Commission européenne, cette conférence a été une occasion d'examiner les moyens de renforcer le réseau d'accords de libre-échange dans la région Euromed et les initiatives pour consolider le partenariat commercial.

Les travaux ont été également axés sur les perspectives d'un partenariat commercial régional au-delà de 2010, vers un marché euro-méditerranéen intégré, ainsi que sur le mécanisme Euromed de facilitation des échanges et de l'investissement.

Les participants se sont aussi penchés sur les mesures devant faciliter le commerce des produits palestiniens avec d'autres partenaires euro-méditerranéens au niveau bilatéral et régional.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir