Arrêt de pêche de poulpe au niveau national durant décembre 2010

Pêche
Typography

Le Département de la Pêche maritime a décidé d'instaurer un arrêt de pêche de poulpe généralisé à tout le littoral national durant le mois de décembre 2010 pour garantir la durabilité de cette ressource.


Cette décision, conforme à la décision n° 05/10 du 8 septembre 2010 instaurant le repos biologique dans la pêcherie poulpière durant la saison d'automne 2010, vise à renforcer le contrôle de cette activité et à contrecarrer les opérations liées à la pêche illicite, indique mardi un communiqué du Département de la Pêche maritime.

Cette mesure, conforme aussi à la décision n° 06/1D du 30 septembre 2010 fixant des plafonds de débarquement du poulpe dans les ports situés en dehors de l'unité d'aménagement de cette pêcherie, s'inscrit dans une démarche de précaution et permet de garantir et de sécuriser les retombées socio économiques générées par cette activité.

Afin d'assurer une grande efficacité à cette nouvelle mesure, elle sera accompagnée par un contrôle documentaire et physique au niveau des établissements de conditionnement, traitement, transformation et entreposage du poulpe, précise la même source.

Tous les acteurs sont conscients de la nécessite de la mise en œuvre des mesures nécessaires qui s'imposent pour la préservation de la ressource dans l'optique d'assurer son exploitation rationnelle et durable.

Le Département de la Pêche maritime appelle tous les opérateurs à respecter scrupuleusement les conditions de cet arrêt pour atteindre les résultats escomptés de cette interdiction de pêche de poulpe.

Etant donné l'engagement ferme du Maroc à appliquer scrupuleusement les dispositions convenues au niveau international en vue de contrecarrer toutes les activités illicites de nature à porter préjudice à la durabilité de la ressource halieutique, le département infligera, outre la réglementation en vigueur, des sanctions administratives à toute unité de pêche, de traitement, de transformation et d'entreposage du poulpe interceptée en infraction aux conditions de cet arrêt de pêche.

Ces unités seront inscrites sur une liste noire nationale comme pratiquant une activité illicite, précise le communiqué.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir