22
Sam, Juil
48 New Articles

Championnats arabes de natation (Casablanca-2014): Les Egyptiens s’accaparent le podium

Sport Nautique
Typography

Casablanca, 07 sept (MAP) La sélection égyptienne de natation a terminé en tête du classement général de la 2-ème édition des Championnats arabes de natation 2014, disputée du 04 au 07 septembre à la piscine olympique du Complexe sportif Mohammed V de Casablanca.

 

Lors de la quatrième et derrière journée, les nageurs et nageuses égyptiens ont raflé six médailles pour porter leur moisson à 57 breloques, dont 33 d’or, 14 d’argent et 10 de bronze devançant de très loin la sélection algérienne, détentrice de 34 médailles (6 or, 19 argent et 6 bronze), et jordanienne (11 médailles dont 2 or, 3 argent et 6 bronze).

Ainsi, la sélection égyptienne a signé de bonnes performances grâce notamment à Ahmed Morsy Marouan, 19 ans, ayant établi de nouveaux records des championnats sur le 1.500m avec un timing de 15min56sec77/100, le 200m nage libre en 1min53sec73/100 et le 800 libre (8min06sec31/100), de même que Mohamed Shehad, nouveau recordman de 50m libre (22sec97/100), Ismail Ahmed (200m dos/2 :05.81), ou encore Ahmed Aissa (50m papillon/25sec12).

Côté dames, les représentantes de l’Egypte ont pulvérisé moult records, par le truchement de May Atef sur 50m brasse avec un chrono de 32 :21 à et 50m libre (26 :57), Hania Mohamed sur 200m libre (2 :04 :86) et 200m dos (2 :23.36), Samiha Tarek 50m dos (30 :43) et la jeune Roaya Mohamed, 16 ans, sur 1.500m libre, ayant effacé des tablettes l’ancienne marque grâce à un temps de 17 :17.27.

Pour les Algériens, ils ont fini sur la deuxième marche du podium grâce notamment à Djendouci Ryad ayant réalisé un temps de 26sec49/100 sur le 50m dos et Rania Nefsi sur 200m libre en 2min25sec38/100, suivis des Jordaniens ayant décroché le métal précieux grâce à la performance de Talita Baqlah, 18 ans, médaillée d’or sur 100m libre (57sec67/100) et 50m papillon (28sec30/100). La sélection marocaine, elle, occupe le 5ème rang avec quatre médailles d’argent glanées par Driss Lahrichi et Maryem Bada (200m dos), Nouaman Batahi (200M papillon) et Said Saber (400m libre), en plus de 11 médailles de bronze. Dans une déclaration à la MAP, l’Egyptien Ahmed Morsy Marouan, a souligné que ses compatriotes avaient été déterminés à remporter le plus de médailles possibles dès l’entame de la compétition, ajoutant que cet exploit, a été rendu possible grâce au travail collectif et un programme d’entraînements très intense tout au long de l’année.

Pour sa part, le directeur technique de la sélection jordanienne, Faissal El Hourani, qui a tenu à féliciter la Fédération royale marocaine de natation (FRMN) et l’Union arabe de natation (UAN) pour la bonne organisation, s’est dit "très fier" de la 3e place, ajoutant que son pays doit consentir davantage d’efforts pour se tailler une position plus privilégiée "dans les prochaines échéances". Par ailleurs, le président du comité technique national, Youssef El Houat, a relevé que la présente édition s’est déroulée dans de bonnes conditions organisationnelles et a été ponctuée par un niveau technique très élevé, notant que ce rendez-vous sportif a été supervisé par un corps arbitral cent pour cent marocain.

"En prévision de ces Championnats, la FRMN avait assuré une formation au profit de 60 cadres avant d’en retenir 40 pour arbitrer cette édition ayant tenu toutes ses promesses", a-t-il indiqué.

Pour le secrétaire général de la FRMN, Hassan Dassouli, il a fait observer que l’édition a été très réussie sur tous les plans, notant que la fédération compte programmer plusieurs stages de préparation afin d’améliorer les performances des nageurs marocains, d’autant plus que la sélection marocaine regorge de plusieurs jeunes talents qui vont sans nul doute briller dans les compétitions à venir.

Quelque 100 nageurs et nageuses ont pris part à cette manifestation sportive, initiée sous l’égide de l’UAN, représentant outre le Maroc, pays hôte, l’Egypte, la Libye, l’Algérie, la Jordanie, le Koweït, les Emirats Arabes Unis, Oman, l’Irak et le Yémen.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir