18
Ven, Aoû
44 New Articles

Mais où est passé le navire de sécurité de l’opération de MARHABA 2017 ?

Croisière
Typography

Alors qu’il était censé assurer la sécurisation de la traversée du Détroit de Gibraltar pour nos RME pendant l’opération de transit MARHABA 2017, le navire de sécurité affrété par les autorités marocaines le Queen Néfertiti est indisponible depuis plusieurs jours puisqu’il est en réparation depuis plus le 27 juillet au port de Cadix. 

 

Le navire de sécurité doit normalement constituer une alternative pour remplacer toute indisponibilité d’un navire du plan de flotte de l’opération MARHABA. Aujourd’hui, bien que les navires de la compagnie INTERSHIPPING n’assurent pas la régularité de leurs services sur la ligne de Tanger Med/Algésiras, ce qui a provoqué une hausse importante du coût de la traversée qui a atteint 5000 MAD pour quatre personnes et une voiture, le navire de sécurité n’est pas encore entré en service. 

Quel rôle joue alors le navire de sécurité s’il est indisponible le moment ou on a besoin de lui ? Pourquoi affréter un navire de sécurité qui ne répond pas aux normes de sécurité en vigueur dans la navigation maritime ? Qui est responsable de cette opération d’affrètement et pour quel profit et pour quel coût ?

Des questions qui restent sans réponses pour le moment, mais qui mériteraient d’être posées. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir