Les grecs d’ATTICA transforment AML en agence pour l’emploi des marins Grecs

Croisière
Typography

Si le pavillon est Marocain, le personnel marin de la compagnie maritime AML est lui majoritairement grec. En effet, le groupe ATTICA associé minoritaire de la compagnie maritime nationale AML a transformé celle-ci en une agence pour l’emploi des marins grecs durement touchés par la crise dans leur pays.

Si le groupe bancaire marocain BMCE BANK OF AFRICA est l’actionnaire majoritaire de la compagnie AML et qui détient les autorisations des lignes maritimes, c’est au contraire le Groupe grec ATTICA qui est le partenaire industriel du projet qui a la main sur l’exploitation, l’armement et le technique de la flotte de navires. 

Ainsi, alors que le cahier des charges d’AML spécifié clairement le recrutement des marins et officiers marocains par la compagnie maritime AML et en priorité ceux des compagnies COMARIT, COMANAV FERRY et IMTC, il semblerait que les grecs d’ATTICA ait eu un autre avis en privilégiant en priorité le recrutement principalement des marins grecs pour la plupart très âgés et avec des salaires mirobolants. 

En tout cas, la tension semble commencer à monter entre le personnel marocain et grec de la compagnie AML, ce qui risque de se transformer en un nouveau mouvement de colère sociale dans le nord en l’absence total des autorités maritimes qui devaient protéger l’emploi des marocains. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir