Après avoir laissé à l’abandon la ligne Nador-Almeria, AML cède à la pression des autorités

Croisière
Typography

La pression a fini par payer, la compagnie maritime AML s’est trouvée contrainte d’opérer la ligne Nador-Almeria plutôt que ne le prévoyait son agenda.

Ainsi, après avoir laissé à l’abandon la ligne pendant plus d’une année et demie, il semblerait que la pression des autorités marocaines et l’intérêt porté à celle-ci par d’autres compagnies espagnoles a fini par convaincre les dirigeants de la compagnie AML par l’opérer avec un de leurs navires.

La date de la mi-octobre a été annoncée par certaines médiatiques comme le début de ce service et le navire Diagoras qui est exploité actuellement sur la ligne Tanger Med/Algesiras serait probablement le navire qui va opérer la ligne.  

Pour rappel, la compagnie maritime AML est détentrice d’autres lignes maritime entre le Maroc et la France et l’Italie et qu’elle tarde toujours à exploiter au grand bonheur de la compagnie italienne GNV et au grand malheur de nos RME et de nos marins. 

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir