Et si le Marrakech continuait à servir le Pavillon

Edito
Typography

Après un service actif de presque 30 années, qui ont constitué une des périodes les plus glorieuses de l'histoire maritime du Maroc Moderne, le navire Le Marrakech qui était saisit au port de Sete depuis plus de deux ans et qui a été finalement racheté par le Royaume, peut-il encore continuer à servir le pavillon marocain?

Ainsi, sur le plan militaire, La Marine Royale qui ne dispose plus aujourd'hui de moyens logistiques navals pour le transport de troupes et de matériels lourds après le désarmement du BDC SIDI MOHAMED BEN  ABDELLAH, pourrait très bien voir dans le navire Marrakech une alternative crédible, puisque ce dernier dispose d'un grand hangar et d'une capacité importante de transport d'hommes de troupes.

Le Maroc dont l'engagement dans des opérations de maintien de la paix au niveau international est de plus en plus sollicitée, ne peut plus se projeter dans des théâtres d'opérations militaires extérieures sans disposer de moyens de transport propres. Le Marrakech pourrait également, s'il est bien aménagé servir comme hôpital militaire surtout dans des pays d'Afrique touchés par des crises sanitaires.

Sur un autre plan purement commercial, Le Marrakech pourrait également servir de moyens de promotion du Maroc à l'étranger comme pour les missions de Maroc Export et ainsi servir de lieu d'exposition des produits  Maroc et faire des tournées dans l'Afrique à l'instar de ce que fait la Turquie qui utilise un navire à passagers pour les mêmes besoins.

Sur un plan plus diplomatique, Le Marrakech peut être également utilisé comme lieu d'hébergement pour les délégations marocaines accompagnant Sa Majesté le Roi Mohamed VI, surtout lors de ses tournées en Afrique et dans des pays du continent qui ne disposent pas d'une infrastructure hôtelière d'accueil convenable. Pour rappel, Le Marrakech, a été régulièrement mis à disposition de pays d'Afrique frère comme le Sénégal lors du sommet des pays islamiques ou il a servit de lieu d'hébergement de plusieurs délégations participantes, faute d'hôtels suffisants à Dakar.

Le Marrakech, pourrait également continuer à assurer des missions d'urgence humanitaire, comme le rapatriement des marocains résidants à l'étranger, à l'instrument de ce qui a été fait lors du conflit libyen durant lequel le Maroc a pu évacuer des centaines de marocains de Benghazi et Tripoli par voie maritime.

Le Marrakech pourrait également servir de navire école pour la formation des cadets de la marine royale et marchande. Il pourrait également servir de Musée maritime itinérant dans les différents ports du Royaume.

Comme on le voit, ce navire mythique peut encore servir le pavillon marocain sous plusieurs formes, gageons qu'au moins une de ses options sera retenue pour la suite de sa carrière qu'on espère encore très longue.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir