DHL Express Maroc investit plus de 10 MDH à l’aéroport Ibn Batouta de Tanger

Transport/Entreposage & Logistique
Typography

Présent au Maroc depuis 30 ans, le leader mondial du transport express international de documents et colis renforce sa présence dans la région Nord et inaugure un centre de tri sous douane, dans la zone de fret de l’aéroport Ibn Battouta à Tanger.

 

Cette ouverture vient renforcer le réseau de DHL Express au Maroc qui compte déjà une plateforme aéroportuaire sous douane à Nouaceur depuis 2011 et marque la poursuite des investissements de la compagnie dans le royaume, qui se chiffrent à plus de 170 MDH depuis 2010.

Déployé sur 1 100 mètres carrés, le nouveau centre de tri sous douane emploie plus de 30 personnes et dispose d’importants moyens matériels dont deux scanners aux rayons X, destinés au contrôle des expéditions, en plus d'équipements de manutention en parfaite conformité avec les standards mondiaux en vigueur.

Destiné à favoriser les échanges commerciaux avec le reste du monde et contribuer au développement économique de la région Nord, le centre offrira à terme une capacité de traitement de 120 tonnes par jour, ce qui permettra de faciliter les transferts de marchandises et de diminuer les coûts et temps de transit à destination et en provenance des zones franches, où se trouvent de nombreuses entreprises dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de l’industrie en général.

Dans ce contexte, le nouveau centre de tri sous douane contribuera à renforcer l’accès du royaume au réseau mondial de DHL et apportera davantage de valeur ajoutée à l'économie locale. Il marque ainsi une nouvelle étape dans la démarche de la compagnie, qui fait profiter aux entreprises de ses services en import-export en accompagnant le Plan d’Accélération Industrielle (PAI) dans lequel l’aéronautique, l’électronique et la production automobile tiennent une place majeure. Premier exportateur de véhicules en Afrique, le royaume ambitionne en 2020 de produire un million d’automobiles et de doubler le chiffre d’affaires du secteur pour atteindre 100 milliards de dirhams. Dans le secteur de l’aéronautique, le pays entend tripler le nombre d’emplois à l’horizon 2020 pour parvenir à 35 000 postes et doubler le nombre de sociétés pour atteindre plus de 200. D’ici trois ans, le Maroc ambitionne de créer au total près d’un demi-million d’emplois en profitant notamment des nombreux accords de coopération économique signés avec des partenaires étrangers, dont la Chine.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir