Forum de la Mer : Le sable de Dragage, l’alternative la plus crédible pour préserver le littoral

Forum de la mer
Typography

Loin des discours enflammés et des polémiques stériles sur le sujet, le Forum de la Mer a à nouveau abordé cette année encore, dans l’atelier consacré aux ressources marines, le sable de dragage.

 

Et c’est avec une rigueur scientifique et une méthodologie cartésienne que le président de l’Association des professionnels des sables Mr Hassan AYAD également Directeur Délégué de RIMAL s’est attaché d’une manière pédagogique à expliquer la réalité de l’industrie du dragage et ses impacts positifs aussi bien sur le plan socio-économique, qu’environnemental.

Ainsi, le Royaume dont la consommation en sable ne cesse de croitre d’année en année pour atteindre 42 Millions de Tonnes, doit impérativement trouver des ressources en sable pour satisfaire aux besoins de ses différents chantiers d’infrastructures.

Jusque là, la source de sable qui a fait l’objet de la plus importante exploitation, dans une totale anarchie, n’est  autre que le littoral. Cette situation, a conduit à un désastre écologique et économique que personne ne veut assumer.    

L’autre source qui est aujourd’hui soumise à une grande pression pour l’utilisation de son sable n’est autre que la ressource dunaire, surtout dans le Sud du Royaume. Un tarissement de cette ressource même s’il n’est pas pour bientôt, aura un impact catastrophique sur l’environnement saharien dans les années à venir.

Ces deux sources, représentent aujourd’hui l’essentiel de la production de sable au Maroc, puisque le sable de dragage ne pèse que 5% du Total. C’est dire, que la controverse sur le sable de dragage n’est qu’une question de diversion pour éloigner l’attention sur les véritables problèmes.  

Partout dans le monde et surtout dans les pays développés, on ne jure que par le sable de dragage. Les exemples des Pays-Bas et de Singapour qui ont triplé leurs superficies terrestres grâce leur sable de dragage on est le parfait exemple.

En tout cas, les nouvelles lois sur les carrières et sur le littoral, vont aujourd’hui représenter un arsenal juridique, qui va mettre à nu l’ensemble des filières du sable, pour savoir qui du sable terrestre ou marin porte le plus atteinte à l’environnement. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir