Le changement de modèles économiques au cœur des débats du Forum de la Mer

Forum de la mer
Typography

Comment concilier des intérêts divergents? ou mieux coopérer pour préserver l'intérêt général. Une question et une réponse que chaque intervenant à l'atelier sur le changement de modèles économiques à essayer d'enrichir par sa réflexion ou son expérience.

Ainsi, c'est Francis Vallat Président Fondateur du Cluster Maritime Français et Président en exercice du Réseau Européen des Clusters Maritimes qui a ouvert ce débat.

Ce dernier, est revenu sur la création du Cluster Maritime Français et les conditions de sa réussite, surtout son indépendance des décideurs publics et le militantisme de ses membres. Le cluster maritime est aujourd'hui un espace qui peut concilier d'une manière dépassionnée les conflits d'intérêts des différents acteurs maritimes.

L'un des moyens de permettre le changement de modèles économiques, c'est la mesure économique des coûts et des bénéfices de chaque activité menée dans le milieu marin. Ce sujet, a fait l'objet de l'intervention de Mr Saad BELGHAZI professeur universitaire et expert auprès de la Banque Mondiale qui a essayé de défricher le terrain.

Le chercheur a indiqué à ce titre que les régions littorales pèsent aujourd'hui dans l'économie marocaine: 46% de la population, 51,9% de l'emploi et 59,1% des revenus. Cette quantification, même si elle met en évidence les disparités régionales confirme néanmoins que notre économie est essentiellement liée à l'économie maritime.

Parmi, les intervenants à cet atelier Mme Amane Fethallah Directrice de l'ISEM et dont les élèves-officiers ont fait une présence remarquée durant le Forum. Elle a appelé dans ce cadre à une révolution dans la formation et la pédagogie maritimes. Les changements que connaît le marché de l'emploi maritime impose un recyclage permanent des ressources humaines et une adaptation continue des compétences.

Le changement de modèles économiques et avant tout une révolution social et environnemental qui doivent être accompagnées plus que subit.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir