942x178 Corridors

MARFOR 2018 : Le Transport Maritime au cœur de la coopération Sud-Sud

Marine Marchande
Typography

Monsieur Mohamed Najib BOULIF, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Chargé du Transport, a présidé mercredi 21 mars 2018, la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition du Forum Entreprises « MARFOR 2018 », organisée par l’Institut Supérieur d’Etudes Maritimes (ISEM) sous l’égide du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, les 21, 22 mars 2018, sous le thème « Le Transport Maritime au cœur de la coopération Sud-Sud ».

A cette occasion, M. BOULIF a insisté, dans son allocution, sur le développement de la coopération Sud–Sud avec les pays africains notamment dans les secteurs maritimes et portuaire, ainsi que les domaines de développement des compétences et des échanges d’expériences. M. BOULIF a également mis l’accent sur l’importance des échanges en matière de formation maritime et portuaire.

Cet évènement, tant attendu par les étudiants et les acteurs du secteur maritime, confirme la volonté de pérenniser le partenariat entre l’ISEM et lesdits acteurs. Ce Forum qui constitue une plateforme de rencontre des entreprises et des partenaires des différents secteurs d'activités, a connu la participation de hauts responsables publics et privés opérant dans le secteur maritime et portuaire, ainsi que les organismes internationaux, les enseignants chercheurs et les représentants des associations professionnelles concernées.

L’organisation des journées de MARFOR 2018 vise à promouvoir la formation maritime, à débattre les moyens de favoriser et redynamiser l’évolution des activités maritimes, en plus de créer un espace d’échange des réflexions et des expériences entre les acteurs et décideurs dans le domaine de la formation, afin de mettre à niveau les compétences et les qualifications liées au secteur maritime.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir