Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage (juge)

Marine Marchande
Typography

La Cour suprême de Gibraltar a autorisé jeudi le pétrolier iranien arraisonné début juillet à quitter les eaux de ce territoire britannique malgré la demande américaine de prolonger l'immobilisation du navire, qui était soupçonné de vouloir livrer sa cargaison à la Syrie.

 

L'Iran a garanti par écrit que la cargaison du Grace 1 ne serait pas envoyée en Syrie, frappée par un embargo de l'Union européenne, et le gouvernement de Gibraltar a donc demandé à la Cour de lever l'immobilisation dans un document rendu public.

"Le navire n'est plus détenu", a déclaré le président de la Cour, le juge Anthony Dudley.

Il a en revanche déclaré qu'il n'avait pas été saisi par écrit d'une demande américaine de retenir le pétrolier, annoncée dans la matinée par le ministère public de Gibraltar.

"Cela ne m'a pas été soumis", a-t-il déclaré.

La décision de la Cour n'empêche pas les Etats-Unis de formuler leur demande ultérieurement afin de bloquer le navire avant qu'il ne quitte les eaux territoriales de Gibraltar, dans les heures ou les jours qui viennent.

You might like also

Pas d'image disponible
Le Propeller Club Casablanca a lancé Jeudi 6 février au Seamen' club Casablanca, son cycle de réunion annuelle avec une première renconre sous le thème : « TRANSPORT MARITIME ET LOGISTIQUE AU MAROC FACE A LA DOMINATION PROGRESSIVE DE LA LOGISTIQUE MARITIME PAR UN OLIGOPOLE ». …
14 Days ago
Pas d'image disponible
Le Terminal à conteneur de SOMAPORT à Casablanca, a accueilli le 1er Février, la première escale au Maroc du nouveau porte conteneur à Gaz Naturel Liquéfié (GNL) « Containerships Arctic » appartenant au Groupe CMA CGM. …
17 Days ago
Un nouveau Directeur Général pour CMA CGM Maroc
Le Groupe CMA CGM vient de procéder à un changement de management au niveau de sa filiale marocaine. …
33 Days ago
Avis d'un expert sur la freinte de route maritime au Maroc
La freinte de route peut se définir comme « Une tolérance de perte inhérente à la nature de la cargaison transportée ». Cette perte naturelle se matérialise par une diminution en volume ou en poids de la cargaison transportée pendant le voyage du fait de la dessiccation, évaporation ou dispersion …
50 Days ago
Recevez notre newsletter