Maroc - UE : un nouvel accord de pêche

Pêche
Typography

Le nouveau protocole de Pêche liant le Maroc et l'Union européenne (UE) a été paraphé, mercredi à Rabat, par Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime et Maria Damanaki, Commissaire européenne en charge des Affaires maritimes et de la Pêche.

Les deux parties ont ainsi réussi au terme du sixième round de négociations, tenu les 18 et 19 juillet 2013 à Rabat, à parvenir à un accord dans le respect des principes généraux ayant guidé les négociations, à savoir l'exploitation durable des ressources, la fixation de la contrepartie financière sur la base des possibilités de pêche qui seront convenues et une gouvernance renforcée, indique un communiqué du ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime.

Conclu pour une durée de quatre ans, ce protocole entrera en vigueur dès accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les parlements marocain et européen.

Le nouveau protocole prévoit 6 catégories de pêche avec une réduction des possibilités de pêches par rapport à l'ancien protocole en autorisant 126 navires européens contre 137 dans le cadre de l'ancien protocole.

La contrepartie financière totale annuelle estimée du protocole se chiffre à 40 millions d'euros dont 14 millions dédiés à la poursuite de la mise en uvre du Plan 'Halieutis' en vue du renforcement économique du secteur de la pêche nationale tout en assurant une gestion durable et responsable des ressources halieutiques. 

Pour étayer et appuyer leurs positions lors des négociations, les deux parties s'étaient basées, entre autres, sur les avis scientifiques relatifs à l'état des stocks halieutiques, leur évolution durant les dernières années ainsi que sur l'évaluation du niveau d'utilisation des possibilités de pêche du précédent protocole, souligne le communiqué.

Selon le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime, le paraphe de ce protocole constitue un jalon important dans les relations entre le Maroc et l'UE. En effet, depuis la signature de l'Accord d'association Maroc-UE en 1996, les secteurs de l'agriculture et de la pêche ont toujours occupé une place prépondérante dans les relations entre le Maroc et l'Espace européen.  

You might like also

Le plan Halieutis affiche des indicateurs à la hauteur des attentes
Le plan Halieutis pour le développement du secteur de la pêche maritime fait partie des plans les plus performants en ce sens qu'il affiche des résultats et des indicateurs à la hauteur des attentes, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, …
22 Days ago
Première édition du forum des entreprises aquacoles à Dakhla : « Les entreprises aquacoles en conclave à Dakhla »
Sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA), organise, le 13 novembre 2019, à Dakhla, le premier Forum des entreprises aquacoles, placé sous le thème : «L’aquaculture marine, …
22 Days ago
M. Akhannouch met en avant à Oslo la gestion durable du secteur halieutique au Maroc
Oslo – Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a mis en avant, mercredi à Oslo, l’approche marocaine de gestion durable du secteur halieutique et les efforts du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique. …
42 Days ago
La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
86 Days ago
Recevez notre newsletter