Protocole de pêche paraphé : Les Espagnols se félicitent de la conclusion

Pêche
Typography

La Confédération espagnole de la pêche (Cepesca) s’est félicitée du nouveau protocole de partenariat entre le Maroc et l'Union européenne (UE) dans le secteur de la pêche, paraphé mercredi à Rabat.

Il s’agit d’un accord «satisfaisant» pour toutes les parties qui permettra à la flotte espagnole de reprendre ses activités au Maroc, bloquées depuis décembre 2011, souligne le secrétaire général de la Cepesca, Javier Garat, dans un communiqué.

A cette occasion, Garat a appelé la Commission européenne (CE) et le Parlement européen (PE) à agir «le plus tôt possible pour finaliser les démarches de ce protocole et garantir ainsi le retour d’une centaine de bateaux de pêche espagnols au Maroc».

Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch et le commissaire européenne en charge des Affaires maritimes et de la Pêche, Maria Damanaki, ont paraphé, mercredi à Rabat, le nouveau protocole de Pêche liant le Maroc et l'UE.

Cette signature intervient suite à la clôture du sixième round des négociations Maroc-UE, tenu les 18 et 19 juillet 2013 à Rabat.

Le Maroc et l'UE ont entamé le 8 novembre dernier des négociations en vue de la conclusion d'un nouveau protocole de partenariat dans le secteur de la pêche, et ce après une série de réunions exploratoires ayant permis de tracer les contours de ce nouvel accord.

Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole entrera en vigueur dès accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les parlements marocain et européen.

Le nouveau protocole prévoit 6 catégories de pêche avec une réduction des possibilités de pêches par rapport à l'ancien protocole en autorisant 126 navires européens contre 137 dans le cadre de l'ancien protocole. La contrepartie financière totale annuelle estimée du protocole se chiffre à 40 millions d'euros dont 14 millions dédiés à la poursuite de la mise en oeuvre du plan «Halieutis» en vue du renforcement économique du secteur de la pêche nationale tout en assurant une gestion durable et responsable des ressources halieutiques.

 

You might like also

Le plan Halieutis affiche des indicateurs à la hauteur des attentes
Le plan Halieutis pour le développement du secteur de la pêche maritime fait partie des plans les plus performants en ce sens qu'il affiche des résultats et des indicateurs à la hauteur des attentes, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, …
22 Days ago
Première édition du forum des entreprises aquacoles à Dakhla : « Les entreprises aquacoles en conclave à Dakhla »
Sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA), organise, le 13 novembre 2019, à Dakhla, le premier Forum des entreprises aquacoles, placé sous le thème : «L’aquaculture marine, …
22 Days ago
M. Akhannouch met en avant à Oslo la gestion durable du secteur halieutique au Maroc
Oslo – Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a mis en avant, mercredi à Oslo, l’approche marocaine de gestion durable du secteur halieutique et les efforts du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique. …
42 Days ago
La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
86 Days ago
Recevez notre newsletter