Protocole de pêche paraphé : Les Espagnols se félicitent de la conclusion

Pêche
Typography

La Confédération espagnole de la pêche (Cepesca) s’est félicitée du nouveau protocole de partenariat entre le Maroc et l'Union européenne (UE) dans le secteur de la pêche, paraphé mercredi à Rabat.

Il s’agit d’un accord «satisfaisant» pour toutes les parties qui permettra à la flotte espagnole de reprendre ses activités au Maroc, bloquées depuis décembre 2011, souligne le secrétaire général de la Cepesca, Javier Garat, dans un communiqué.

A cette occasion, Garat a appelé la Commission européenne (CE) et le Parlement européen (PE) à agir «le plus tôt possible pour finaliser les démarches de ce protocole et garantir ainsi le retour d’une centaine de bateaux de pêche espagnols au Maroc».

Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch et le commissaire européenne en charge des Affaires maritimes et de la Pêche, Maria Damanaki, ont paraphé, mercredi à Rabat, le nouveau protocole de Pêche liant le Maroc et l'UE.

Cette signature intervient suite à la clôture du sixième round des négociations Maroc-UE, tenu les 18 et 19 juillet 2013 à Rabat.

Le Maroc et l'UE ont entamé le 8 novembre dernier des négociations en vue de la conclusion d'un nouveau protocole de partenariat dans le secteur de la pêche, et ce après une série de réunions exploratoires ayant permis de tracer les contours de ce nouvel accord.

Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole entrera en vigueur dès accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les parlements marocain et européen.

Le nouveau protocole prévoit 6 catégories de pêche avec une réduction des possibilités de pêches par rapport à l'ancien protocole en autorisant 126 navires européens contre 137 dans le cadre de l'ancien protocole. La contrepartie financière totale annuelle estimée du protocole se chiffre à 40 millions d'euros dont 14 millions dédiés à la poursuite de la mise en oeuvre du plan «Halieutis» en vue du renforcement économique du secteur de la pêche nationale tout en assurant une gestion durable et responsable des ressources halieutiques.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir