Ouverture à Tanger de la 5-ème réunion des Parties à l'ACCOBAMS en présence du Prince Albert II de Monaco

Pêche
Typography

Le prince Albert II de Monaco à Tanger pour prendre part à la 5e réunion des Parties à l'ACCOBAMS.

 

La 5e session de l'Accord de conservation des cétacés de la Mer noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS) sera organisée du 5 au 8 novembre 2013 à Tanger, selon un communiqué du ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime.

Le Maroc assurera la présidence de l'ACCOBAMS de novembre 2013 à novembre 2017, a précisé le ministère, ajoutant que cette session connaîtra la participation de plus de 100 experts des pays membres et observateurs.

L'Accord, ratifié par le Maroc en 1999, vise à assurer dans un cadre de coopération régionale la conservation des espèces de cétacés à travers un ensemble de mesures applicables dans les eaux maritimes de la méditerranée et de la mer noire.

La conservation de ces espèces se fait aussi à travers un suivi scientifique axé sur l'observation, la réalisation de projets de protection des habitats de ces espèces, la sensibilisation et la réduction des interactions hommes-cétacés (pollution, pêche, collision avec navires, etc...).

Le prince Albert II à la réunion de Tanger

Le prince Albert II de Monaco effectuera mardi une visite à Tanger pour prendre part à la session inaugurale de la 5e réunion des Parties à l'Accord sur la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de la Zone Atlantique Adjacente (ACCOBAMS), a annoncé lundi le palais princier.

Dans un communiqué, le palais princier rappelle que le secrétariat permanent de l'Accord, qui a pour objectif de réduire les menaces qui pèsent sur les cétacés notamment en améliorant l'état des connaissances sur ces animaux, est accueilli en Principauté de Monaco.

Le secrétariat permanent de l'Accord assure la liaison et facilite la coopération entre les différents Etats de la zone ACCOBAMS, ajoute la même source.

La réunion de Tanger, qui se poursuivra jusqu'au 8 novembre, permettra aux gouvernements des 23 Pays Parties de l'Accord de débattre de questions cruciales pour la conservation des cétacés de la Méditerranée, de la Mer Noire et de la zone Atlantique adjacente.

Signé en 1996 puis entré en vigueur en 2001, l'ACCOBAMS concrétise la volonté des pays Parties à préserver toutes les espèces de cétacés et leurs habitats dans l'aire géographique de l'Accord, en définissant des mesures de conservation appropriées.

Recevez notre newsletter