Protocole de pêche Maroc/UE: le vote positif en commission est un "bon signal" envers le Royaume (ambassadeur)

Pêche
Typography

Bruxelles, 27 nov. 2013 (MAP) - Le vote, mercredi en commission de pêche, en faveur du nouveau protocole entre le Maroc et l’Union européenne, est un "bon signal" envers le Royaume, a affirmé l'ambassadeur du Maroc auprès de l’UE, Menouar Alem.

"En se prononçant en faveur du nouveau protocole, la Commission Pêche, compétente au fond, adresse un bon signal envers le Royaume", a dit M. Alem à la MAP, à l’issue du vote. Pour le diplomate, ce bon signal prouve que le nouvel accord est conforme aux demandes et aux intérêts des deux parties et qu’il a été bien négocié.

Qualifiant le protocole de "très équilibré", l’ambassadeur du Maroc auprès de l’UE a souligné que les "eurodéputés ont bien compris la teneur et le contenu de cet accord". Reste maintenant, a-t-il poursuivi, l’ultime étape du vote final en plénière à Strasbourg, qui devrait aller, selon lui, dans l’élan des trois commissions (Développement, Budgets et Pêche) qui ont voté en faveur du protocole. "Il faudra garder la même mobilisation pour que ce protocole soit définitivement adopté par le PE", a conclu l’ambassadeur.

 Paraphé en juillet dernier, ce protocole entrera en vigueur dès accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les parlements marocain et européen. Il sera ainsi soumis au vote en séance plénière en décembre à Strasbourg.

Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole de pêche, dont la contrepartie financière totale annuelle estimée se chiffre à 40 millions d'euros, a pour objectif principal d'offrir des possibilités de pêche pour les navires de l'UE dans les eaux du Maroc dans les limites du reliquat disponible.

Le protocole vise aussi à renforcer la coopération entre Rabat et Bruxelles en vue de l'instauration d'un cadre de partenariat pour le développement d'une politique de pêche durable qui bénéficie aux deux parties.

Recevez notre newsletter