Pêche Maroc-UE :Le nouveau protocole signé à Bruxelles

Pêche
Typography

● «Le vote favorable du protocole de pêche entre Maroc-UE prouve toute la pertinence de ce nouvel accord», Carmen Fraga Estévez, eurodéputée espagnole, rapporteur de la dite Commission
● «Le vote, en faveur du protocole de pêche entre Maroc-UE confirme la confiance placée en le Royaume», Abderrahime Atmoun, président de la CPM Maroc-UE

● «L'aval de la commission de pêche est le fruit d'une étroite collaboration entre les diplomaties officielle et parallèle», Yasmina Baddou, membre de la CPM 
● «Le vote en faveur du nouveau protocole entre le Maroc et l'UE, est un bon signal envers le Royaume», Menouar Alem, ambassadeur du Maroc auprès de l'UE

La commission Pêche du Parlement européen à Bruxelles a voté mercredi en faveur de l'approbation du nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l'Union européenne.

Ce protocole entrera en vigueur dès accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les parlements marocain et européen. Il sera ainsi soumis au vote en séance plénière en décembre à Strasbourg. 

Paraphé en juillet dernier, le protocole avait aussi reçu l'avis favorable des commissions Budgets et Développement du Parlement européen.

La présidence lituanienne du Conseil de l'UE avait, également, annoncé que le Comité des représentants permanents des Etats membres de l'UE à Bruxelles (Coreper I) avait décidé de recommander au Parlement européen d'approuver le nouveau protocole de pêche Maroc-UE.

Dans le même sillage, le service juridique du Parlement européen a émis dernièrement un avis favorable à la conclusion d'un accord de pêche entre le Maroc et l'UE, expliquant que celui-ci est parfaitement légal et est conforme au droit international.

Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole pêche, dont la contrepartie financière totale annuelle se chiffre à 40 millions d'euros, a pour objectif principal d'offrir des possibilités de pêche pour les navires de l'UE dans les eaux du Maroc dans les limites du reliquat disponible. 

Le protocole vise aussi à renforcer la coopération entre Rabat et Bruxelles en vue de l'instauration d'un cadre de partenariat pour le développement d'une politique de pêche durable qui bénéficie aux deux parties.

Map

Recevez notre newsletter