Protocole de pêche Maroc-UE: Les professionnelles espagnols "satisfaits" de l'accord permettant la délivrance de licences de pêche

Pêche
Typography

La commission mixte chargée de la mise en œuvre de l’accord de pêche Maroc-UE délivre les licences de pêche aux bateaux européens. Les professionnelles espagnols «satisfaits» du protocole.

 

La Confédération espagnole de la pêche (CEPESCA) a exprimé vendredi sa «satisfaction» suite à l'accord conclu à Rabat par la Commission mixte délivrant les licences de pêche qui permettent le retour de la flotte espagnole dans les eaux marocaines. 

La Commission mixte chargée de la mise en œuvre du nouveau protocole de l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne (UE) a délivré les licences de pêche aux navires européens remplissant toutes les conditions, à l'issue de sa première réunion tenue jeudi et vendredi à Rabat. 

Dans un communiqué rendu public vendredi soir, la CEPESCA s'est félicitée de la résolution des «questions pratiques qui étaient en suspens» depuis la signature du protocole entre le Maroc et l'UE.

Pour sa part, le président de la Fédération andalouse des associations de pêche (Faape), Pedro Maza, a, dans une déclaration faite au terme de la réunion de la commission mixte, souligné l'«importance de cet accord pour l'Espagne et en particulier pour l'Andalousie».

Quelque 45 bateaux de pêche andalous retourneront dans les eaux marocaines suite à l'entrée en vigueur de cet accord, a-t-il dit.

Le nouveau protocole de pêche, d'une durée de quatre ans, et qui s'inscrit dans le cadre de l'accord d'association entre le Maroc et l'UE, prévoit de développer la coopération économique entre les opérateurs marocains et européens dans la filière pêche au Maroc. 

En outre, il est conditionné par le versement d'une contrepartie de 40 millions d'euros par an dont 30 millions provenant du budget de l'Union européenne et 10 millions d'euros à la charge des armateurs pour le paiement des redevances et des droits de licences, avait indiqué le ministère marocain de l'Agriculture de la Pêche maritime dans un communiqué publié au terme de cette réunion.

 

Recevez notre newsletter