Province Oued Eddahab : SM le Roi inaugure l’écloserie "Azura Aquaculture"

Pêche
Typography
Commune El Argoub   -  Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, mardi à la commune El Argoub (Province d’Oued Eddahab), à l’inauguration de l’écloserie "Azura Aquaculture", un projet pilote qui confirme l’intérêt qu’accorde le Souverain à la préservation et au renforcement de la biodiversité marine.
Ce projet aquacole, qui a nécessité une enveloppe budgétaire globale de 81 millions de dirhams, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement du secteur halieutique "Halieutis", élaborée conformément aux Hautes orientations de SM le Roi et visant la mise à niveau et la modernisation des différents maillons de la chaîne de valeur du secteur halieutique, ainsi que l’amélioration de sa compétitivité et de sa performance.

Outre le développement socio-économique de la région d’implantation, ce projet devra contribuer à la durabilité des ressources, à la promotion de l’élevage, du traitement et de la commercialisation de près de 970 tonnes d’huitres, de palourdes et d’ormeaux, et à la diminution des risques zoo-sanitaires liés à l’importation de ces espèces de l’étranger.

Doté d’équipements de nouvelle génération, "Azura aquaculture" abrite une écloserie de deux hectares comprenant des salles de filtration d'eau, de production de phytoplancton, de géniteurs, et de fécondation, un laboratoire, une zone micro-nurserie et une nurserie.

L'écloserie comprend également une zone de pré-grossissement sur filière (20 ha), un parc à Palourdes (200 ha), un parc à huitres (16 ha) et un atelier de conditionnement.

Ce projet fait partie intégrante du plan d’aménagement aquacole dans la région de Dakhla - Oued Eddahab (2015 - 2020), qui figure parmi les projets phares du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé par le Souverain à l’occasion du quarantième anniversaire de la Marche Verte.

Ce plan régional d’aménagement aquacole prévoit la réalisation, pour un investissement global de 2,8 milliards de dirhams, de 878 unités de production réparties sur trois zones géographiques identifiées, à savoir la baie de Dakhla (520 unités), la baie de Cintra (243) et la zone située entre ces deux baies (115).

Devant générer quelques 3.350 emplois directs, ces projets, pilotés par l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA), seront réalisés sur une superficie de 6.556 ha et permettront, à terme, d’atteindre une production annuelle globale estimée à 115.450 tonnes.

Ces différents projets aquacoles viennent ainsi conforter le plan Halieutis qui a pour ambition de faire du secteur halieutique un véritable moteur de croissance durable pour l’économie nationale, de porter à 21,9 milliards de dirhams le PIB du secteur à l’horizon 2020, et de générer quelque 115.000 emplois directs.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
9 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
12 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
15 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
20 Days ago
Recevez notre newsletter