L’Allemagne adhère à l’Accord du Cap sur la sécurité des navires de pêche

Pêche
Typography

Les travaux menés par l'OMI pour renforcer la sécurité des navires de pêche ont effectué un sérieux pas en avant aujourd'hui, mardi 5 juillet, lorsque l'Allemagne est devenue le sixième État à adhérer à l'Accord du Cap de 2012.

Ce dernier comprend une série de mesures de sécurité élémentaires applicables aux grands navires de pêche exploités en haute mer et qui couvrent des questions relatives à la stabilité, à la construction et à la protection de l'équipage. L'Accord entrera en vigueur 12 mois à compter de la date à laquelle au moins 22 États auront exprimé leur consentement à être liés par celui-ci. Ces mêmes États doivent disposer d'un minimum de 3 600 navires de pêche exploités en haute mer, d'une longueur égale ou supérieure à 24 mètres.

L'Accord vise à faire entrer en vigueur plusieurs amendements afin d'actualiser les dispositions du Protocole de Torremolinos de 1993 et de fournir ainsi un régime international obligatoire en matière de sécurité des navires de pêche.

Ce mardi 5 juillet, Son Excellence M. Peter Ammon, Ambassadeur d'Allemagne au Royaume-Uni et Représentant permanent de l'Allemagne auprès de l'OMI, a rencontré M. Kitack Lim, Secrétaire général de l'OMI, afin de lui pour lui remettre l'instrument d'adhésion.​

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir