La pêche retrouve la Pêche

Pêche
Typography

L’Office Nationale de la Pêche (ONP) rassure la bonne dans ses dernières statistiques sur la bonne santé du secteur pour les neufs premiers mois de 2016.



Celle-ci est reflété par la progression des débarquements de la pêche côtière et artisanale en poids et en valeur.

Il s’agit d’une évolution de 11% en termes de poids et 5% en valeur par rapport à la même période de l’année 2015, selon l’Office.

Ce paramètre de performance tient pour l’essentiel au débarquement algues (52% en valeur), des poissons pélagiques (du maquereau, d'espadon, du Thon, du chinchard et des sardines). Le Maquereau enregistre en fait la grande part de valeur (34 %) au niveau de cette dernière catégorie. Le poisson blanc a connu en effet une baisse de 2%.

L’amélioration est constatée aussi au niveau des crustacés (15%) échinodermes-oursins (9%).

Recevez notre newsletter