SM le Roi et le Président Macky Sall lancent le plan d'aménagement du poulpe au profit du Sénégal

Pêche
Typography

Dakar - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SA le Prince Moulay Ismail, et le Président sénégalais, SEM. Macky Sall, ont procédé, lundi à Dakar, au lancement du plan d’aménagement du poulpe au profit du Sénégal.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SA le Prince Moulay Ismail, et le Président sénégalais, SEM. Macky Sall, ont procédé, lundi à Dakar, au lancement du plan d’aménagement du poulpe au profit du Sénégal.

Ce plan, dont le mémorandum d’entente pour sa mise en œuvre a été signé en ce jour sous la présidence des deux Chefs d’Etat, sera réalisé en cinq étapes et vise pour l’essentiel la préservation et la valorisation du poulpe, la reconstitution du stock de cette ressource, ainsi que la sauvegarde des impacts socio-économiques de cette espèce.

La première étape consistera à mettre en place un groupe de travail méthodologique, qui se chargera de la détermination du plan et de la zone de prospection scientifique, de la mise en place d’une stratégie d’échantillonnage et de la planification de la campagne. Deux réunions bilatérales par an se tiendront dans ce sens entre des scientifiques marocains et sénégalais.

La deuxième étape, qui concerne la campagne scientifique, s’articule autour des opérations de balayage bathymétrique et de chalutage, la réalisation d’un inventaire des espèces et échantillonnage biologique, le prélèvement et mesures des paramètres océanographiques. Dans ce sens, deux campagnes seront organisées par an lors des saisons froide et chaude.

Quant à la troisième étape, elle vise le traitement statistique et géostatistique, la mise en place d’une cartographie des distributions, des structures démographiques des paramètres biologiques et des abondances et biomasses. Il est prévu, dans ce cadre, la tenue d’une réunion du groupe de travail conjoint de fin de mission (Maroc-Sénégal).

 La quatrième étape s’intéresse, elle, à l’évaluation et la modélisation du potentiel exploitable via l’évaluation des potentialités de capture optimale et l’évaluation des scénarios d’exploitation et de l’effort de pêche. Cette étape débouchera sur la mise sur pied d’un groupe d’évaluation des stocks.

La cinquième et dernière étape concerne la mise en place du plan d’aménagement relatif aux zones et périodes sensibles (repos biologiques et zones à protéger) et la biomasse et le potentiel exploitable (quota de pêche), outre la dynamique et la stratégie de pêche (unité d’aménagement). Un groupe d'évaluation scientifique triennal sera créé dans ce cadre.

A cette occasion, SM le Roi a remis aux autorités sénégalaises un don du Royaume du Maroc sous forme de 12 engins (zodiacs) pour le sauvetage en mer et le contrôle des activités de la pêche.

Ce don, qui s'inscrit dans le cadre de la coopération liant le Maroc et le Sénégal dans le domaine de la pêche, entre dans le sillage de la vision de SM le Roi qui n'a eu de cesse d'oeuvrer pour conférer une dimension multisectorielle au partenariat engagé avec les pays frères et amis de l’Afrique et à la coopération Sud-Sud.

You might like also

La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
7 Days ago
Pêche côtière et artisanale : hausse de 9% des débarquements à fin juillet
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 724.350 tonnes (T) au titre des sept premiers mois de cette année, en croissance de 9% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office national des pêches (ONP). …
26 Days ago
13éme Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture à Agadir
L’ANDA poursuit sa mission d’accompagnement des projets aquacoles et d’appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. …
37 Days ago
Gabon, Mort mystérieuse de poissons à Lambaréné : le gouvernement aphone, les populations dans la psychose
Libreville, 22 Juillet (AGP) – Alors que la mort subite de poissons dans les eaux de Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), cristallise l’attention depuis plusieurs jours, les populations déplorent le lourd silence des gouvernants dans ce dossier. Il s’agit pourtant d’un problème de santé publique, tout sauf banal.
59 Days ago
Recevez notre newsletter