Conseil d’administration de l’ONP session du 4 juillet 2017

Pêche
Typography

Le Conseil d’Administration de l’Office National des Pêches (ONP) s’est réuni le mardi 4 juillet 2017  à Agadir, sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et en présence de Madame Mbarka Bouaida, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, chargée de la Pêche Maritime.

 

Au cours de cette réunion, le Conseil a approuvé le rapport de gestion ainsi que les comptes annuels de l’ONP au titre de l’exercice 2016. Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés en première vente se sont élevés à 1 383 215 tonnes en 2016, pour une valeur de 6,8 milliards de dirhams, marquant une progression de 7% en volume et de 4% en valeur par rapport à l’année précédente. Parallèlement, le volume des produits commercialisés au niveau des marchés de gros au poisson gérés par l’ONP, a atteint 153 000 tonnes, enregistrant une hausse de 12% par rapport à l’année 2015, pour une valeur de 665 millions de dirhams.

Par ailleurs, dans le cadre du renforcement des infrastructures de commercialisation des produits de la pêche, l’ONP a maintenu en 2016, son effort d’investissement à travers la poursuite de la construction des halles « nouvelle génération » et du développement du réseau de marchés de gros au poisson.

La nouvelle halle au poisson de Dakhla, d’un coût de 25 millions de dirhams, a été inaugurée en février 2016 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’Assiste. La nouvelle halle de Larache, réalisée pour un montant de 25 millions de dirhams, a été mise en exploitation en mai 2016. Ainsi, ces 2 nouvelles halles s’ajoutent aux 7 halles « nouvelle génération » réalisées au cours des 10 dernières années. Construites selon les normes internationales les plus exigeantes, ces infrastructures permettent de mieux préserver la qualité des produits et de leur assurer une valorisation optimale, tout en garantissant une plus grande fluidité et transparence des transactions commerciales.

Le réseau des 7 marchés de gros au poisson, ayant pour objectif de moderniser et de mieux organiser la commercialisation des produits de la pêche, dans le respect des normes d’hygiène et de salubrité requises, sera bientôt renforcé par la mise en exploitation du marché de gros d’Inezgane.

En outre, le renforcement du réseau des Villages de Pêche (VDP) et Points de Débarquement Aménagés (PDA), permettra d’atteindre 41 sites dédiés à la pêche artisanale.

Ainsi, le renforcement des infrastructures de commercialisation des produits halieutiques s’inscrit dans le cadre de la stratégie Halieutis et devrait permettre aux consommateurs de tirer un meilleur profit des ressources halieutiques du pays.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
9 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
12 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
15 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
20 Days ago
Recevez notre newsletter