17
Ven, Aoû
29 New Articles
900x170 Corridors

Maroc-UE : Lancement vendredi à Rabat des négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche

Pêche
Typography

Le Maroc et l'Union européenne (UE) entament, vendredi à Rabat, les négociations en vue du renouvellement du protocole de partenariat dans le domaine de la pêche, a annoncé le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Cette annonce a été faite lors d'une rencontre tenue jeudi à Rabat entre le Maroc et l'UE et qui s'est déroulée notamment en présence du ministre des Affaires étrangères et de la coopération Nasser Bourita, de la Secrétaire d'Etat chargée de la Pêche maritime, Mbarka Bouaida et de l'ambassadeur, Chef de la délégation de l'UE au Maroc, Claudia Wiedey.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette réunion, M. Akhannouch a émis le voeu de voir les négociations entre le Maroc et l'UE aboutir le plus rapidement possible sur un nouveau protocole de partenariat dans le domaine de la pêche, relevant que les deux parties s'appuieront lors des négociations sur une expérience réussie de 30 années de coopération dans ce domaine stratégique.

"Le Maroc et l'UE vont démarrer une nouvelle phase et j’espère que les négociations vont déboucher sur un accord mutuellement bénéfique qui respecte les engagements des deux parties", a-t-il ajouté.

M. Akhannouch s'est également félicité des résultats des précédents protocoles de pêche qui ont permis au Maroc de réaliser d'importants investissements en infrastructures et de soutenir la mise en oeuvre du Plan Halieutis, la nouvelle stratégie de développement du secteur halieutique au Maroc.

Pour sa part, M. Bourita a relevé que la coopération entre le Maroc et l'UE dans le domaine de la pêche ne date pas d'hier, le premier accord ayant été conclu en 1988, notant que les deux parties disposent d'une expérience et d'un cumul de 30 ans dans ce domaine fondamental de leur partenariat.

“L'ouverture des négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche reflète l'adhésion totale de l'UE et de ses Etats membres à la préservation et au renforcement du partenariat globale Maroc-UE”, a-t-il dit.

Il a en outre fait observer que les négociations se déroulent cette fois-ci dans un contexte très particulier marqué notamment par des “attaques externes contre ce partenariat et par des manœuvres judiciaires menées par certaines parties pour le dévier de son chemin et de ses objectifs”.

Le ministre a souligné à cet égard que le Maroc aborde ces négociations par un référentiel très clair, des positions très précises et par une vision bien définie, insistant sur le fait que le Royaume tient tant à son partenariat avec l’UE qui est “stratégique et fondamental” qu'au “respect de son intégralité territoriale et de son unité nationale qui ne peuvent aucunement faire l’objet de négociations ou de compromis, parce qu’elles constituent un des éléments de l’unanimité du peuple marocain derrière SM le Roi Mohammed VI”.

De son côté, Mme Wiedey a indiqué que le partenariat Maroc-UE dans le domaine de la pèche constitue un élément essentiel des relations entre les deux parties d'où l'engagement constant des Etats membres de l'UE à poursuivre leurs efforts communs dans ce domaine.

Le nouveau protocole de pêche permettra de déterminer les conditions de ce partenariat qui a pour objectifs de développer une pêche durable dans l'intérêt des deux parties et de renforcer la gouvernance des océans en particulier à travers le renforcement du suivi scientifique, du contrôle et la surveillance des pêches dans la région.

Le Chef de la délégation de l'UE à Rabat a dans ce sens fait part de la détermination de l'UE à continuer à soutenir le secteur de la pêche maritime au Maroc via la stratégie "Halieutis" que Bruxelles appuie à hauteur de plus de 120 millions d'euros depuis son lancement.

Le renouvellement de l'accord permettra également de poursuivre et de renforcer la coopération dans ce domaine important, de moderniser les instruments actuels pour une meilleure gouvernance du secteur halieutique dans la région et d'assurer la durabilité de la pèche et de la protection du précieux système d'environnement marin, a-t-elle insisté.

L'actuel protocole de pêche liant le Maroc et l'UE arrive à échéance le 14 juillet prochain. Le Maroc et l'UE se sont engagés jeudi à entamer les négociations pour son renouvellement dans un esprit positif et constructif et ont formulé le souhait de voir les discussions aboutir à un nouvel accord dans les plus brefs délais.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir