Un second navire océanographique pour le Maroc avec une technologie Japonaise

Pêche
Typography

Toyota Tsusho Corporation ("Toyota Tsusho"), soutenue par CFAO, sa filiale, a remporté le nouveau contrat relatif à la construction d’un navire de recherche océanographique sur la pêche au profit de l'Institut national de recherche halieutique (INRH).

 

Le montant du contrat qui est d’environ 5 milliards de yens (430 Millions de DHS) sera finacé dans le cadre d’un accord de prêt d’Assistance pour le développement signé par les gouvernements japonais et marocain. Mitsui E & S Shipbuilding Co., Ltd. construira le navire, son achèvement est prévu en 2020 et sa livraison au Maroc devrait avoir lieu en 2021.

  1. Origines

Le Maroc fait face à l'océan Atlantique et dispose d'excellentes zones de pêche. Les poulpes, les calmars, le thon et d’autres produits de la pêche sont exportés au Japon et dans d’autres pays, mais depuis les années 2000, les captures sont devenues instables et la gestion à long terme des ressources halieutiques est devenue un problème.

En conséquence, il est nécessaire d’améliorer la recherche sur les ressources halieutiques, et le vieillissement des navires de recherche et le manque d’installations de recherche ont rendu de plus en plus nécessaire la construction urgente d’un nouveau navire.

  1. aperçu

Le navire de recherche devant être livré par Toyota Tsusho, le premier navire acheté par le Maroc avec des fonds d'un accord de prêt en yen en vertu des conditions particulières de partenariat économique (STEP), sera construit au chantier naval Mitsui E & S Shipbuilding Tamano au Japon.

Le nouveau navire de recherche sera utilisé pour mener des enquêtes conventionnelles, mais permettra également d’enquêter sur les organismes et les milieux marins des grands fonds marins.

En utilisant ce nouveau navire, l'établissement de systèmes d'évaluation basés sur des écosystèmes intégrés, y compris les relations entre les environnements marins et les organismes vivants, et des enquêtes sur le développement durable et l'utilisation des produits de la mer profonde sont en cours de planification.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir