La stratégie Halieutis survivra-t-elle à un Ministre comme Akhanouch ?

Pêche
Typography

C’est sûrement le dernier salon Halieutis que M. Aziz AKHANOUCH aura à inaugurer comme Ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime. Le prochain salon devant avoir lieu, si la règle est maintenue, en 2021 qui sera une année d’élections par excellence.

Entretemps, viendra l’année 2020 qui sera celle du bilan global de la stratégie Halieutis, une stratégie comme l’a si bien rappelé le Ministre lors de sa conférence de presse, tiendra toutes ses promesses, puisque presque 80 à 90% des objectifs tracés lors de son lancement seront probablement atteints, voir même dépassé pour certains.

En tout cas, le Ministre qui a battu un record de longévité aux commandes du Ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, dont il détient les rênes depuis 2007 et qui est devenu entretemps patron de son parti, lorgne aujourd’hui le poste de chef de gouvernement.

Mais même si aujourd’hui, le départ de M. Akhanouch de son poste de Ministre durant les prochaines années semble dans l’ordre du naturel, beaucoup estime que le plus grand succès que l’on lui doit, n’est pas tellement dans les différentes stratégies sectorielles qu’il a pu mettre en œuvre, mais plutôt dans l’organisation de son département qu’il a adopté et des compétences avec lesquelles il a su s’entourer.

Ainsi, note plusieurs, si son groupe AKWA a pu lui survivre pendant 12 ans qu’il était loin des affaires, il est évident qu’avec des profils aussi travailleur et pointu comme la Secrétaire Générale du département de la pêche Mme Zakia DRIOUICH qui a su mener des négociations de pêche avec de grands partenaires du Maroc comme l’UE ou la Russie ou Mme Amina FIGUIGUI à la tête de l’ONP qui a pu métamorphoser cet établissement public et en faire un véritable outil de mise à niveau du secteur, ou encore des scientifiques discrets mais rigoureux comme Abdelmalek Faraj à la direction de l’INRH et Majida MAAROUFI aux commandes de l’ANDA, l’avenir du secteur de la pêche maritime au Maroc et tout tracé.

You might like also

13éme Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture à Agadir
L’ANDA poursuit sa mission d’accompagnement des projets aquacoles et d’appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. …
8 Days ago
Gabon, Mort mystérieuse de poissons à Lambaréné : le gouvernement aphone, les populations dans la psychose
Libreville, 22 Juillet (AGP) – Alors que la mort subite de poissons dans les eaux de Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), cristallise l’attention depuis plusieurs jours, les populations déplorent le lourd silence des gouvernants dans ce dossier. Il s’agit pourtant d’un problème de santé publique, tout sauf banal.
30 Days ago
Tenue à Rabat de la première Commission mixte du nouveau Protocole de Pêche Maroc-UE
Rabat - Conformément aux dispositions de l'Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable, signé entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne (UE) le 14 janvier dernier, la première Commission mixte, composée des représentants des deux parties, a achevé ses travaux, jeudi à Rabat, indique le ministère …
34 Days ago
L'Espagne "satisfaite" de l'adoption définitive de l'Accord de pêche durable Maroc-UE
Madrid - Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation en fonction, Luis Planas, a fait part de la "satisfaction" du gouvernement de son pays de l'adoption définitive de l'Accord de pêche durable entre le Maroc et l'Union européenne (UE), après sa ratification par le Royaume. …
34 Days ago
Recevez notre newsletter