Port de Marseille: trafic de marchandises en recul, hausse des passagers

Portuaire
Typography

Le trafic de marchandises sur le port de Marseille a baissé de 9% au premier trimestre, essentiellement en raison de la baisse de la filière hydrocarbures, mais affiche une forte hausse de son trafic passagers, a indiqué jeudi le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM).

 

Le trafic total s'est élevé à 20 millions de tonnes, dont 12,1 millions d'hydrocarbures, en recul de 13%, a détaille le GPMM dans un communiqué.

"Compte tenu des capacités de raffinage envisageables pour 2013 pour les sites en France et en Europe alimentés depuis Fos, la contraction des imports de brut devrait se situer entre -10% et -15% sur l'ensemble de l'année", anticipe le GPMM.

Le trafic de marchandises diverses s'élève à 4,2 millions de tonnes, en légère baisse de 1%. Les conteneurs affichent une hausse de 4% à Fos mais sont plus en difficulté à Marseille avec 1.100 conteneurs en moins qu'au premier trimestre 2012.

La filière vracs chimiques est pénalisée par les baisse d'exports de soude (-52 kilotonnes) et de MTBE (additif de l'essence, -97 kt).

Le trafic passagers ressort en revanche en forte hausse de 26% à 263.700 voyageurs, grâce à une "croissance à 3 chiffres des croisières", due aux escales des "méga-paquebots", de plus en plus importantes. Le trafic voyageurs des lignes régulières recule en revanche de 8%.

Recevez notre newsletter