La 37ème session du Conseil de l'Union des Administrations Portuaires d’Afrique du Nord

Portuaire
Typography

L’Agence nationale des ports a présidé les travaux de la 37ème Session du Conseil de l'Union des Administrations Portuaires d’Afrique du Nord, qui s’est tenue entre le 15 et le 16 janvier 2014 à Tunis.

Cette session a été inaugurée par un mot de M. Karim HAROUNI, Ministre Tunisien des Transports, dans lequel il a soulevé l'importance des ports et de leur rôle dans le renforcement  du commerce et du développement de l'économie nationale.

Il a également appelé à  l'intensification des efforts entre les ports de l'Union et au renforcement de leurs liaisons  maritime afin de servir au développement des échanges commerciaux entre les pays membres.

De sa part Mme Nadia LARAKI, Directrice Générale de l'Agence Nationale des Ports et présidente de l'Union, a présenté les mutations profondes que connaissent les secteurs portuaire et maritime à l'échelle internationale et la nécessité d'y adapter les ports de l'Union et ce à la lumière des profonds changements que connait l'économie internationale, ainsi que les évolutions majeures affrontées par le secteur du transport maritime et l'impact de ces facteurs sur les ports à l'égard du développement de leurs mécanismes et de la qualité de leurs services.

Mme Nadia LARAKI a également souligné les rôles pionniers que peuvent jouer les organismes en charge des ports, et ce à travers le tissage de relations de travail avec la chaîne logistique, ainsi que la modernisation du secteur afin de suivre le rythme des changements qui s'opèrent dans le domaine des ports et du transport maritime.

Lors des travaux du Conseil de l'Union, les participants se sont penchés sur les défis auxquels sont confrontés les ports de la région et de la nécessité d'élaborer des programmes d'action visant à améliorer l'efficacité et l'efficience des services portuaires et le respect des règles de sécurité, de sûreté et la protection de l'environnement, la formation du capital humain et l'intensification de la coopération avec d'autres organismes et parties au niveau continental et international.

Les membres du Conseil ont également souligné la nécessité d’inscrire l'Union dans les efforts visant à promouvoir les échanges commerciaux entre les différents ports, et ce en organisant des réunions et des débats impliquant les autres acteurs comme les agents maritimes, les transporteurs et les exploitants de terminaux portuaires.

Concernant le plan d'action pour la période 2014-2015, le Conseil a décidé de donner la priorité aux axes se rapportant à la sécurité et la sûreté portuaire, la protection de l'environnement et à l'organisation d'ateliers sur de nombreux sujets dont notamment : la méthode de présentation des projets d'investissement selon le schéma de partenariat public-privé ou les contrats de concession pour l'exploitation des terminaux portuaires, l'étude des droits de port et des indicateurs de performance, la formation et la formation des formateurs, etc.

Dans le même cadre, l'Union a organisé un séminaire sur les grands projets portuaires en cours de réalisation ou prévu durant lequel ont été présentés les projets du Port Autonome de Nouadhibou en Mauritanie, de l'Agence Nationale des Ports du Maroc, de l’Office tunisien de la Marine Marchande et des Ports, de l'Administration Portuaire d'Alexandrie et de l'Administration des Ports Maritimes du Soudan.

Rappelons que l'Union des Administrations Portuaires d’Afrique du Nord a été créée à l'initiative de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique, basée dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba, à la fin de la Conférence des Ministres Africains de transport organisée à Alexandrie dans la période allant du 17 au 21 juin 1974 qui inclut en plus du Maroc qui préside l'Union, la Mauritanie, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, l'Égypte et le Soudan.

Recevez notre newsletter