Journée d'information sur le guichet unique PortNet à Casablanca

Portuaire
Typography
Le guichet unique des services import-export est un moyen efficace pour faciliter le circuit du commerce extérieur et améliorer la qualité des services rendus au sein des ports, a souligné le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rebbah.

Intervenant lundi à Casablanca lors d'une rencontre sur "l'impact de la mise en œuvre d'un guichet unique sur la compétitivité des entreprises", le ministre a indiqué que ce moyen permettra d'améliorer la qualité de service et d'optimiser le temps d'attente surtout des navires et des marchandises tant au niveau de l'import que de l'export.

Selon M. Rebbah, l'utilisation de la haute technologie notamment la technologie de l'information, télécom et internet, est de nature à promouvoir la bonne gouvernance des affaires, d'accompagner le développement économique dans notre pays et d'attirer l'attention à l'importance des infrastructures portuaires.

De son côté, Mohammed Abbou, ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique, chargé du Commerce Extérieur, a affirmé que ce projet découle de la mise en œuvre des recommandations du Plan National de Simplification des Procédures du Commerce International, appelant les opérateurs du commerce extérieur, les transitaires et les banques à adhérer au processus de dématérialisation du titre d'importation qui contribuera, sans doute, à l'effort de facilitation du commerce et à la réduction des coûts logistiques et des délais d'accomplissement des formalités y afférentes.

Il s'est dit convaincu de la nécessité d'accélérer la mise en œuvre du guichet unique national dans sa globalité, comme instrument pouvant contribuer notablement à l'amélioration du climat des affaires au Maroc et de la compétitivité de l'économie nationale.

Pour sa part, la présidente du conseil d'administration de PortNet, Mme Nadia Laraki a fait savoir que ce sujet revêt une grande importance dans la mesure où il permet de savoir les impacts de la mise en œuvre d'un guichet unique national sur d'une part la compétitivité des entreprises et d'autre part sur celle de l'économie en général, dans un contexte économique en perpétuelle mutation, marqué par une concurrence accrue et des contraintes d'optimisation de plus en plus pressantes en terme de délai, de coût et de qualité service. Et d'ajouter que le but de cette rencontre est de partager les apports et les retombées positives de la simplification, l'harmonisation et la dématérialisation des procédures du commerce extérieur sur les entreprises, à travers la mise en place d'un guichet unique électronique.

Initiée sous le thème "Impacts de la mise en œuvre d'un guichet unique national sur la compétitivité des entreprises et l'économie en général", cette journée a été marquée par la participation de délégations de pays africains et des représentants de l'Alliance africaine pour le commerce électronique, de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe, des fédérations et associations des importateurs et exportateurs, des opérateurs économiques, des autorités portuaires et aéroportuaires, des compagnies maritimes, des ministères et administrations publiques, des banques et des compagnies d'assurance et des exploitants de guichets uniques, soulignent les deux ministères dans un communiqué conjoint.

Cette rencontre se propose de promouvoir le concept du guichet unique auprès des opérateurs économiques nationaux et d'encourager ces derniers à l'appropriation et à l'utilisation du Guichet unique national PortNet comme outil incontournable de pilotage des chaines de l'import, de l'export et du commerce extérieur en général, tout en mettant l'accent sur ses apports et ses avantages par rapport à la compétitivité des entreprises et de l'économie.

Cet événement a été aussi l'occasion de partager et d'échanger les expériences entre le Maroc et les autres pays. Selon le département du Commerce extérieur, la simplification du processus d'importation permettra, après stabilisation du circuit dématérialisé, d'alléger la procédure du titre d'importation en éliminant le dépôt et la circulation physiques des documents y afférant tout au long du circuit. Cette nouvelle mesure viendra se joindre à d'autres processus devenus opérationnels dans PortNet à travers la première phase relative à la gestion dématérialisée des escales de navires sur le territoire national.

A l'issue de cette rencontre des prix ont été décernés. Ainsi, pour la catégorie Importateur, le prix a été attribué à Marjane holding, alors que le prix pour la catégorie transitaire est revenu à la société Noratra. Le prix de la catégorie Agent Maritime a été décerné à Maersh Maroc, celui de la catégorie banque a été remis à Citibank Maghreb.

 

Recevez notre newsletter