L'implantation de Peugeot-Citroën au Maroc vient conforter la pertinence du port Kénitra Atlantique (M. Rabbah)

Portuaire
Typography
La décision du groupe PSA Peugeot-Citroën de s'implanter dans la zone industrielle intégrée de Kénitra "Atlantic Free Zone" vient conforter la pertinence de la réalisation du port Kénitra Atlantique, a affirmé le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah.

Le Maroc serait "sans aucun doute" prêt pour le projet de PSA Peugeot-Citroën, a indiqué M. Rabbah dans un entretien publié mardi sur les colonnes de l'Economiste, ajoutant que toutes les actions menées par les différents secteurs concernés par ce projet interviennent de manière coordonnée conformément à une feuille de route qui assure une harmonisation des plans de mise en oeuvre dans le respect des engagements pris avec ce groupe industriel.

"En ce qui concerne mon département et les établissements publics sous tutelle, je vous confirme que tout le monde a été mis en ordre de marche dès le lendemain" de la réunion de travail présidée par SM le Roi Mohammed VI avec toutes les parties concernées par le projet Peugeot-Citroën PSA.

Faisant part de l'état d'avancement du port Kénitra Atlantique, le ministre a souligné que les études d'avant-projet sommaire, lancées en 2014, sont actuellement achevées et celles d'avant-projet détaillé sont en cours de réalisation, relevant que l'outil portuaire bénéficiera de connexions routières et ferroviaires adaptées aux besoins de trafics.

S'agissant du financement de ce port, qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale portuaire à l'horizon 2030, il a estimé que plusieurs montages financiers sont possibles afin d'accélérer sa mise en oeuvre, le coût global étant à hauteur de 8 milliards de dirhams.

Recevez notre newsletter