ANP : note d’information préliminaire sur l’émission d’un emprunt obligataire pour un montant global de : 500 000 000 MAD

Portuaire
Typography

Après avoir pris acte du besoin en financement additionnel, le Conseil d’Administration de l’ANP en date du 21 décembre 2015 a autorisé à émettre un ou plusieurs emprunts obligataires en une ou plusieurs tranches jusqu’à concurrence de Cinq Cent millions (500 000 000) de dirhams, et a décidé de limiter le ou les emprunts obligataires aux montants des souscriptions reçues lors de l’émission ou des différentes émissions.

Le conseil délègue à la Directrice Générale tous pouvoirs à l’effet de procéder à l’émission du ou des emprunts obligataires aux dates qu’elle jugera convenables, de fixer toutes les conditions et les modalités définitives du ou des emprunts obligataires jusqu’à concurrence du montant global de Cinq Cent Millions (500 000 000) de dirhams et de prendre, lors des émissions, toutes les décisions et mesures nécessaires, le tout dans le cadre des dispositions légales et réglementaires en vigueur.

Suite à l’autorisation et à la délégation précitées, le Conseil d’Administration donne tous pouvoirs à la Directrice Générale à l’effet d’établir les documents d’information, représenter l’ANP en vue de demander les autorisations et visas des Autorités compétentes et effectuer toutes les formalités requises par la loi et nécessaires à la réalisation de l’émission ou des émissions en une ou plusieurs tranches.

Enfin, la Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation (DEPP) a autorisé l’ANP à lever ledit emprunt dans une lettre en date du 09 février 2016, en vue de répondre à un besoin réel de trésorerie et permettre le règlement des dettes fournisseurs.

OBJECTIFS DE L’EMISSION OBLIGATAIRE

L’ANP en tant qu’Autorité portuaire, veille sur la mise en place et la pérennité d’un dynamisme constant permettant de transformer les plates-formes portuaires en un noyau logistique performant et compétitif. Cet objectif implique la mise en place par l’ANP de tout un programme visant :

  • Le développement et la promotion des places portuaires ;
  • La police, sûreté et sécurité dans les ports ;
  • La régulation des activités et des opérateurs portuaires ;
  • La formation pour assurer la mise à niveau et la qualification des compétences et métiers au sein du secteur portuaire national.

L’atteinte de cet objectif nécessite le renforcement des capacités financières de l’Agence permettant de poursuivre son action et d’inscrire ses choix en alignement avec les orientations fixées par le Gouvernement, particulièrement celles en rapport avec la stratégie de développement du secteur portuaire à l’horizon 2030 et ses ambitions de développement.

Dans ce cadre, l’ANP projette de réaliser un programme d’investissement découlant du cycle de planification stratégique 2017-2021, d’un montant de 6 milliards de DHS TTC, comportant d’importants projets d’investissement et dont la réalisation demeure tributaire de la mobilisation en conséquence des financements à la fois propres et externes.

L’ANP compte diversifier ses sources de financement en optant pour une émission obligataire en vue de tirer parti de la situation actuelle du marché obligataire caractérisée par des niveaux de taux bas et l’abondance de liquidités chez les principaux investisseurs institutionnels de la place et permettre ainsi :

  • De profiter d’un effet de levier favorable à la rentabilité des fonds propres ;
  • D’optimiser le coût d’endettement en profitant de la baisse des taux ;
  • De renforcer le haut du bilan par un complément de la dette à long terme ;
  • De limiter l’exposition au risque de change en renforçant sa quote-part de dettes en Dirhams ;
  • De positionner l’ANP en tant qu’émetteur régulier sur le marché obligataire.

Le programme d’investissement 2017-2021 comprenant à la fois des infrastructures et équipements. Ce programme s’élève à 6 MMdhs sur la période considérée.

Les ressources permettant de financer le programme d’investissement seront sous forme d’un mixage d’autofinancement et des financements externes notamment l’emprunt obligataire.

Recevez notre newsletter