Le Président de l’ACOPM dit tout sur la nouvelle Edition de la JONACA 4

Portuaire
Typography

Dans un entretien exclusif accordé à MaritimeNews Mr Mohammed Amine EL FATMI, Président de l’Association du Corps des Officiers de Port du Maroc (ACOPM) nous parle de la 4ème édition de la Journée Nationale des Capitaineries des Ports du Maroc « JONACA 4 » qui se tiendra le jeudi 5 Avril 2018 à Tanger et bien d’autres sujets en relation avec le secteur maritime.

MaritimeNews: Le secteur maritime et Portuaire marocain a connu un développement important ces dernières années, quel rôle a joué votre association ACOPM pour accompagner ce développement ?

Le Président de l'ACOPM Mr Mohammed Amine EL FATMI: Effectivement le secteur maritime et portuaire Marocain a connu un développement remarquable impactant directement toute la communauté Portuaire et le métier d’officier de Port.

Notre association a voulu depuis sa création se positionner à l’échelle des ports Marocains en tant qu’acteur important de ce développement.

Durant cette dernière décennie, l’un des chalenges pour nous, était de mettre en avant et proposer des solutions à des problématiques qui risquent d’entraver ou de freiner la croissance du secteur. Saisie Conservatoire, Marchandises en souffrances, Police Portuaire, législation… sont des exemples de sujets qui ont été mis en avant lors des événements organisés par l’ACOPM.  

Un autre défi pour l’ACOPM était d’accompagner les officiers de ports Marocains à travers la mise en place d’actions de réflexions collectives et des comités d'expertises. L’adhésion de l’ACOPM à l’IHMA « International Harbour Master association » et le partenariat avec L’EHMC « European Harbour Masters’ Committee » nous ont permis de renforcer notre réseau d’expertise important pour suivre ce bel envol de notre secteur.

MaritimeNews: Un des rendez-vous phare de L'ACOPM c'est l'organisation des journées des capitaineries des Ports JONACA qui rencontrent un succès important pourquoi organiser une telle manifestation ?

Le Président de l'ACOPM: Incontestablement, la JONACA est notre évènement phare. Après le succès connu par les 3 premières éditions, la JONACA est devenue le rendez-vous à ne pas manquer par la communauté portuaire nationale et internationale.

Le monde portuaire a besoin de ces rendez-vous dans lequel toutes les parties prenantes sont réunies pour évoquer, approfondir les connaissances et enrichir la réflexion autour des questions d’actualité touchant le secteur portuaire.

MaritimeNews: Pour cette année vous avez choisi comme thème « SMART PORT exigences et opportunités » que pouvez-vous nous dire sur le programme de cette nouvelle édition ?

Le Président de l'ACOPM: Comme vous les savez, les progrès techniques et technologiques ont impacté le monde maritime et portuaire et de nombreux changements sont attendus dans la gestion des navires, des terminaux, des systèmes portuaires et des chaînes logistiques. Les ports sont donc à l’heure du Smart ; raison pour laquelle L’ACOPM a voulu démystifier ce nouveau concept de SMART PORT.

Le programme comprend des interventions axées sur les thématiques suivantes :

  • Concepts et composantes essentiels d'un SMART PORT;
  • Apport d'un SMART PORT sur la productivité et la compétitivité des Ports ;
  • Expériences et meilleures pratiques SMART PORT européens;
  • Ports Futurs;
  • Conversion de nos ports;
  • Opportunités et risques d'un SMART PORT.

Ces sujets seront exposés par des experts, professionnels et chercheurs reconnus au Maroc et à l’international.

La journée connaitra également la participation des Administrations publiques, de l’IHMA, de l’EHMC; des Capitaineries des ports Africains; de l’Associations professionnelles du domaine maritime et portuaire ; des Armateurs, Consignataires, Agents maritimes, Chargeurs, Assureurs ; des Opérateurs du domaine portuaire, maritime et de la logistique ainsi que des Professeurs et chercheurs universitaires…..

MaritimeNews: Nous savons tous que les autorités portuaires nationales et les opérateurs maritimes plus généralement trouvent de plus de difficultés à recruter des officiers de ports est ce que la digitalisation sera une solution au manque de ressources humaines ?

Le Président de l'ACOPM: Certes les innovations et avancées technologiques vont changer la manière d’exercer le métier d’officier de Port et pourraient contribuer à combler un manque éventuel en ressources humaines. Par ailleurs les nouvelles technologies ne pourront en aucun cas remplacer l’expérience ou l’expertise terrain d’un officier. Une machine intelligente aura toujours besoin de l’homme pour apprendre et il faut toujours garder à l’esprit la gestion du mode dégradé qui nécessite toujours un facteur humain.  

MaritimeNews: Que propose votre association pour combler le déficit en officiers de port en particulier et sauver le métier de marins au Maroc en général ?

Le Président de l'ACOPM: L’ISEM, qui est un partenaire de premier rang de l’ACOPM, est entrain de déployer des efforts considérables pour augmenter le nombre de lauréats-Officiers de la Marine Marchande dont une partie vient alimenter le corps des Officiers de ports marocains après une période de navigation à bord des navires.

Nous intervenons, à ce titre et à la demande de l’ISEM, pour animer des séminaires autour des métiers de l’officier de port dans le cadre de la formation de ses lauréats. Nous leur organisons également des visites au port et encadrons des stages de fin d’études des ces futurs lauréats.

MaritimeNews: Un dernier mot pour clore cet entretien.

Le Président de l'ACOPM: Merci à MaritimeNews pour l’intérêt que vous avez toujours porté à notre association et nos événements. J’espère que vous serez avec nous le 5 avril à Tanger pour nous aider à faire découvrir aux marocains ce nouveau concept de port intelligent.

Je remercie au nom de tous les adhérents, nos partenaires, nos sponsors et nos amis de toujours qui grâce à eux nous arrivons à organiser de telles manifestations. Cette année l’ACOPM va fêter sa dixième année d’existence.

You might like also

Colloque International : « Développer des réseaux de transport intermodal durables : un défi pour la logistique »
Dans le cadre des relations de coopération entre l’ANP et « Escola Europea Intermodal Transport », les deux parties co-organisent le Mercredi 04 Décembre 2019 à Casablanca sous l’égide du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau un colloque international sur le thème : « Développer …
6 Days ago
Marsa Maroc: le chiffre d'affaires consolidé en hausse de 7% à fin septembre
Le chiffre d'affaires consolidé de Marsa Maroc s'est établi, au 30 septembre 2019, à 2,176 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 7% par rapport à celui réalisé à fin septembre 2018. …
10 Days ago
Pas d'image disponible
18 Days ago
Le port de Casablanca attire de nouveaux trafics
La société Emmerson Plc, spécialisée dans l’exploitation du gisement de potasse à Khemisset, vient d’annoncer le choix du port de Casablanca pour ses opérations logistiques. …
18 Days ago
Recevez notre newsletter