21
Sam, Juil
44 New Articles
900x170 Corridors

JOANCA4 : Pour un nouveau concept de l’Autorité Portuaire

Portuaire
Typography

A l’heure du Digital, le rôle des Autorités Portuaires et des Capitaineries est appelé à connaitre de profonds changements, c’est ce qu’a rappelé le Président du Conseil de Surveillance de TMSA Mr Fouad Brini lors de son allocution d’ouverture de la quatrième édition de la Journée Nationale des Capitaineries des Ports du Maroc « JONACA 4 » qui s’est tenu à Tanger sous le Thème : " SMART PORT : exigences et opportunités".

 

En effet, historiquement le métier d’officier de port est parmi les plus anciens métiers de l’administration chérifienne : le Wali de la ville portuaire jouait le rôle du commandant du port en organisant des réunions avec les consuls des pays étrangers pour accueillir leurs navires et en organisait la conférence de placement comme l’a si bien rappelé le Commandant adjoint du port de Tanger Med Mr Kamal LAKHMASS dans son mot de clôture de la JONACA4.

Aujourd’hui, à l’ère du numérique et des nouveaux modes de gestion portuaire dans le cadre du Partenariat Public Privé, les fonctions régaliennes de l’administration portuaire ont de plus en plus tendances à se réduire en faveur d’un rôle d’accompagnement plus important des différents acteurs portuaires.

C’est dans ce cadre, que le président du conseil de surveillance de TMSA Mr Fouad Brini a appelé à un nouveau concept d’autorité portuaire : qui ne prend pas seulement en compte les besoins des usagers du port, mais en assure également leurs prises en charge.

Un nouveau concept bidimensionnel de l’autorité portuaire et qui touche aussi bien la manière d’exercer l’Autorité, que la manière dont est organisée l’autorité portuaire en elle-même. En tout, cas ce qui certain, c’est que nous sommes à la veille d’une réorganisation majeur du secteur portuaire marocain avec de nouveaux acteurs qui vont émerger et d’autres qui vont disparaitre, tout est question de temps.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir