Tanger Med met en place une Task Force au service de la compétitivité portuaire de l’Afrique

Portuaire
Typography

Le 1er Forum africain des ports, tenu les 4 et 5 juillet à Tanger avec la participation de dizaines d’experts et d’institutionnels nationaux et internationaux, a été couronné par la création d’une Task Force au service de la compétitivité portuaire du continent africain.

Un communiqué du complexe portuaire indique qu’à l’initiative de Tanger Med “une task force dotée d’une plateforme digitale a été créée (qui) permettra le partage des expériences entre les autorités portuaires mais aussi de mettre en place une coordination stratégique autour de problématiques d’intérêt commun tels que l’intégration logistique entre les ports et les corridors terrestres, la mise à niveau des autorités portuaires, l’émergence de ports de nouvelle génération en Afrique…”.

Le communiqué ajoute que dans la lignée du lancement des opérations portuaires de Tanger Med 2, Tanger Med a réuni les autorités portuaires africaines de plus de 30 pays, soulignant que les participants ont tenu à saluer la “vision Royale éclairée source d’inspiration pour le continent, et qui a permis au Maroc de disposer du plus grand complexe portuaire en Afrique et dans le bassin méditerranéen”.

Cette position de leader en Afrique à la fois en termes de trafics, de modèle de développement et d’intégration industrialo-portuaire, poursuit la même source, “suscite l’intérêt prononcé de nombreuses autorités portuaires”.

Disposant d'une capacité totale de 9 millions de conteneurs et connecté à 186 ports mondiaux dans 77 Pays, Tanger Med est “dorénavant le Hub de référence en méditerranée au service de la compétitivité des corridors logistiques Africains”, souligne-t-on.

Les représentants des autorités portuaires participant au Forum ont visité, en présence du président du Conseil de Surveillance de l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée, Fouad Brini, les installations et services du complexe portuaire et de ses zones franches industrielles et logistiques, où ils ont suivi des explications sur la vision, le développement et la performance de cette structure.

Dans ce contexte, le Directeur général de l’Autorité portuaire de Tanger-Med (TMPA), Mehdi Tazi Riffi, a déclaré à la presse que dans la lignée du lancement des opérations portuaires de Tanger Med 2, Tanger Med a pris l’initiative de réunir les autorités portuaires africaines de plus de 30 pays pour partager l’expérience de développement de Tanger-Med, affirmant que cette expérience a établi “un modèle de développement unique au niveau du continent”.

  1. Tazi Riffi a affirmé que la présence aussi forte de ces autorités portuaires “est le témoignage à la fois de l’adhésion au modèle de développement, mais également une reconnaissance très forte de la vision de Sa Majesté, qui a conduit depuis la genèse de ce projet pour le développement de Tanger-Med”.

Le responsable a rappelé que depuis deux ans, Tanger-Med est “le 1er port d’Afrique, devant Port-Saïd (Égypte) et Durban (Afrique du Sud), “disposant de la plus grande capacité portuaire en Méditerranée, et s’achemine vers l’intégration des 20 premières plateformes à l’échelle mondiale”.

Nous sommes venus “nous inspirer de l’expérience marocaine, et apporter notre savoir faire en matière maritime et portuaire”, a pour sa part déclaré le représentant du ministère du Transport en Côte d’Ivoire, président du port d’Abidjan, Benjamin Bakary Soro, qualifiant Tanger-Med d’infrastructure ultra-moderne qui répond aux attentes de l’Afrique qui espère à davantage de développement”.

De son côté, le Directeur général du port autonome de Kribi (Cameroun), Patrice Melom, a estimé que le port de Tanger-Med joue le rôle de “locomotive”, dont le succès encourage les pays africains à s’inspirer de son expérience. M. Melom a salué la “vision royale éclairée” qui a présidé au lancement de ce complexe portuaire multi-dimensionnel.

Le responsable camerounais a tenu à souligner “avec beaucoup de fierté, que le port de Kribi a été conçu à l’image de celui de Tanger-Med”, ajoutant: “Nous nous sommes permis de nous approprier la vision de Sa Majesté, et nous sommes fiers de constater que ce port de Tanger évolue comme il a été conçu, et nous espérons que le port de Kribi évoluera de la même manière”.

  1. Melom a salué, par la même occasion, l’approche de coopération sud-sud dans laquelle le Maroc s’est engagé pour servir le continent africain.

You might like also

Colloque International : « Développer des réseaux de transport intermodal durables : un défi pour la logistique »
Dans le cadre des relations de coopération entre l’ANP et « Escola Europea Intermodal Transport », les deux parties co-organisent le Mercredi 04 Décembre 2019 à Casablanca sous l’égide du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau un colloque international sur le thème : « Développer …
6 Days ago
Marsa Maroc: le chiffre d'affaires consolidé en hausse de 7% à fin septembre
Le chiffre d'affaires consolidé de Marsa Maroc s'est établi, au 30 septembre 2019, à 2,176 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 7% par rapport à celui réalisé à fin septembre 2018. …
10 Days ago
Pas d'image disponible
18 Days ago
Le port de Casablanca attire de nouveaux trafics
La société Emmerson Plc, spécialisée dans l’exploitation du gisement de potasse à Khemisset, vient d’annoncer le choix du port de Casablanca pour ses opérations logistiques. …
18 Days ago
Recevez notre newsletter