Un parfum de nouveau scandale au nouveau port de Safi : l’ANP adjuge un marché à une entreprise de remorquage italienne avec des conditions très très très préférentielles

Portuaire
Typography

Très cher port de Safi, cela pourrait être le titre d’un rapport que devrait écrire la cour des comptes sur le nouveau port Safi, tellement celui-ci est un concentré de scandales en tous genres, qui a couté et qui continuera de couter très cher au Maroc et cela pendant encore plusieurs décennies.

 

Ainsi, alors que le Maroc a accumulé plusieurs décennies d’expérience et d’expertise dans le domaine portuaire et qu’il sait même permis le luxe de se lancer, avec un grand succès dans une série de Mégaprojets de ports de transbordement de classe mondiale, comme le port de Tanger Med I, Tanger Med II et bientôt Nador West Med si jamais celui-ci voit le jour, nous voilà revenu à travers le scandale du nouveau port de Safi à la case départ, balayant d’un revers de la main tous ces acquis chèrement payés.

En effet, après le scandale des malfaçons constatées au niveau de la construction des infrastructures portuaires et qui a été reconnu officiellement par le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, nous voilà face à un nouveau scandale qui pointe déjà son nez relatif à la concession des services de remorquage au sein du nouveau port.

Cette fois-ci, le scandale vient du côté de l’Agence Nationale des Ports (ANP), qui est chargée selon la loi 15-02 d’organiser les différentes activités relatives à l’exploitation du port, notamment des services rendus aux navires et à la marchandise, par des prestataires de services qualifiés et à des prix compétitifs, car parfois ces derniers agissent en situation de monopole, comme c’est le cas du service de remorquage au port de Safi.

Ainsi, dans le cadre des préparatifs de l’entrée en service du nouveau port de Safi, l’ANP avait lancé en 2016 un appel à la concurrence pour sélectionner une société de remorquage pour assurer les prestations suivantes :

  • Le remorquage des bâtiments ;
  • L’assistance aux bâtiments en difficulté à l’intérieur et l’extérieur des ports ;
  • La location de remorqueurs pour des prestations au sein du port autres que celles ci-dessus.

Cet appel à concurrences a permis de favoriser un seul concurrent par rapport à d’autres : à travers notamment des exigences en termes d’équipements qui sont disproportionnés par rapport au délai accordé et à la demande réelle du port qui souffrait de plusieurs retards de chantiers.

C’est ainsi, qu’une société italienne de remorquage bien introduite mais qui n’a jamais mis un pied au Maroc, a été l’heureuse adjudicataire de la concession, pour une durée de vingt-cinq ans et à des conditions jugées très préférentielles.

En tout cas, une enquête est fortement conseillée pour se pencher de plus prêt sur les conditions de passation de ce marché pour en révéler tous les détails.

You might like also

Les clés du succès de Tanger Med exposées à Genève
Le président de Tanger Med, Fouad Brini, a exposé mardi à Genève les facteurs clés du succès de cette plateforme portuaire phare aux atouts exceptionnels, à l’occasion d’un panel organisé par la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sur les Zones Economiques Spéciales (ZES). …
12 Days ago
ANP : Communication financière, les résultats financiers au 30 juin 2019
Conformément aux obligations réglementaires appliquées aux Entreprises faisant appel public à l’épargne, l’Agence Nationale des Ports (ANP) a procédé en date du 27 Septembre 2019 à la publication des comptes sociaux établis de l’Agence et des comptes consolidés provisoires du Groupe ‘ANP’ au titre du premier semestre 2019. …
14 Days ago
Le Grand-Duc héritier de Luxembourg visite Tanger Med
Le Grand-Duc héritier de Luxembourg, SAR le Prince Guillaume, accompagné de son épouse SAR la Princesse Stéphanie de Lannoy et du vice-Premier ministre et ministre de l'Economie, Etienne Schneider, ont visité mercredi le port de Tanger Med. …
18 Days ago
Réunion concernant l’état d’avancement des procédures liées à l'exploitation du nouveau Port de Safi
M. Abdelkader Amara, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau et M. Mohamed Benchaâboun, Ministre de l’Economie et des Finances ont présidé, le vendredi 20 septembre 2019, une réunion pour examiner l’état d’avancement des mesures de gestion et des procédures réglementaires et techniques relatives à l’exploitation …
23 Days ago
Recevez notre newsletter