Organisation à Tanger Med du 2ème Congrès africain des pilotes maritimes ACMP2019

Sécurité Maritime
Typography

Tanger Med abrite le 2ème congrès des pilotes maritimes du 14 au 16 Octobre 2019 :

L’Association Professionnelle Méditerranéenne des Pilotes Maritimes (APMPM) organise conjointement avec l’AMPA (African Maritime Pilots’ Association) et l’IMPA (International Maritime Pilots’ Association) le 2ème Congrès africain des pilotes maritimes ACMP2019 sous le thème : «Le pilotage maritime entre challenges et adaptation pour le développement portuaire d’une Afrique en émergence».

En partenariat avec Tanger Med, l’événement est organisé du 14 au 16 octobre au Tanger Med Port Center et voit la participation de plus de 200 conférenciers sur 2 jours. Plus de 60 autorités portuaires représentants 20 pays participent à ce congrès tels que le port de Mombassa au Kenya, le port de Dar Es-Salaam en Tanzanie, le port de Victoria dans les Seychelles, les ports de Calabar Lagos et Warri au Nigéria, le port de Bata en Guinée Equatoriale, le Canal de Suez en Egypte, le port de Dakar au Sénégal, le port d’Abidjan en Côte d’Ivoire, le port de Banjul en Gambie, le port de Jebel Ali aux Emirats Arabe Unis, le Port de Salalah à Oman etc.

Les conférences sont animées par 18 experts internationaux africains et européens dans les secteurs du portuaire et du maritime, et portent sur des thématiques d’actualités dans la gestion nautique portuaire tel que l’optimisation des escales, le « Just on time », le gigantisme des navires, la qualité et assurances etc.

Tanger Med, un modèle de développement pour le continent africain :

Tanger Med, fruit de la vision Royale, constitue un modèle de développement pour le continent africain. En tant que 1er port en Afrique à la fois en termes de trafics, de modèle et de performances, Tanger Med suscite l’intérêt prononcé de nombreuses autorités portuaires pour l’échange et le partage d’informations.

Ce 2ème congrès est donc un point de rencontre où les pilotes maritimes africains partagent leurs expériences et attentes, et échangent sur les défis à relever et les adaptations à apporter pour le développement portuaire africain.

Le port Tanger Med traite près de 14 000 escales par an et offre une qualité d’accueil aux meilleurs standards internationaux, notamment les plus grands portes conteneurs au monde.

Ces performances sont atteintes grâce à l’implication et l’engagement de toutes les composantes nécessaires au bon fonctionnement du port, dont le pilotage qui joue un rôle crucial dans la sécurité de la navigation.

Le port Tanger Med collabore depuis plusieurs années déjà avec plusieurs autorités portuaires africaines sur le sujet du pilotage maritime à travers l’utilisation du centre dédié de Simulation et d’expertise nautique « Tanger Med Marine Simulator ». Ce centre a fait bénéficier aux autorités africaines de plus de 30 projets d’études incluant la modélisation en 3D des ports et des navires et plus 20 sessions de formation pour les pilotes africains des pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou le Cameroun.

Dans cette optique et pour continuer à œuvrer au renforcement de la coopération entre les ports africains, Tanger Med a pris l’initiative de l’organisation du 1er forum africain des ports en juillet dernier à Tanger avec près d’une trentaine d’autorités portuaires de pays africains pour débattre et échanger sur les modèles de développement des ports africains mais également sur les problématiques et sujets communs.

Durant cette rencontre, une task force au service de la compétitivité portuaire du continent Africain a été mise en place à travers une coordination stratégique autour de problématiques d’intérêt commun sur des sujets identifiés tels que : l’intégration logistique entre les ports et les corridors terrestres, la mise à niveau des autorités portuaires, la digitalisation, la décongestion mais également l’amélioration des processus d’arrivée et de départ des navires.

Ce 2ème congrès africain des pilotes s’inscrit donc directement en ligne avec la volonté affirmée par les autorités portuaires africaines lors du lancement de la Task Force.

Le pilotage, un maillon essentiel dans la compétitivité des ports :

Le développement des services portuaires aux navires tel que le pilotage, est indispensable pour que les ports africains atteignent un niveau de compétitivité pour attirer les grandes lignes maritimes et les plus gros navires aux mondes. La recherche de cette compétitivité passe par le développement de l’expertise et la formation.

Grâce à l’étroite collaboration avec les services de la Capitainerie et les services à terre et à bord des navires, le pilotage joue un rôle important dans la protection des infrastructures, la sécurisation du passage sensible des gros navires de la haute mer vers les terminaux du port, et dans la protection de l’environnement marins des risques de pollution qui pourraient survenir à la suite d’accidents maritimes aux abords des côtes.