900x170 Corridors

A fin septembre 2014, la consommation du sucre tout type confondu ressort en hausse de 1% à 916 001 tonnes, comparativement à la même période une année auparavant. Par produit, le sucre granule 50 Kg demeure prépondérant, représentant 56% de la consommation, suivi par le sucre pain avec 31%, le sucre lingot avec 11% et le sucre morceaux avec 2%. Par ailleurs, et compte tenu de cotations moyennes mensuelles du prix du sucre brut sur le marché international en baisse de 2% à 414,1 dollars par tonne à septembre 2014 et de prix de vente de sucre inchangés depuis 2006, les charges de compensation du sucre consommé et importé se fixent à 2,4 milliards de DH, en repli de 11% par rapport à fin septembre 2013. De ce fait, la restitution des subventions sur le sucre par les sociétés de boissons gazeuses et non gazeuses s’établit à 59 millions de DH sur les huit premiers mois de l’année 2014.

Par Challenge.ma

La société productrice de biscuits, sous la marque ombrelle Bimo, vient d’annoncer la nomination d’un nouveau directeur général pour poursuivre la gestion de ses activités.La nomination prendra effet le 1er février 2015 et Moudafi restera en poste jusqu’à fin février, de manière à assurer entièrement la passation à son successeur.

Plus de détails dans Aujourd'hui.ma

Le groupe tunisien Gepaco SA, spécialisé dans la fabrication de produits agroalimentaires sous la marque Moulin d’Or et qui a récemment annoncé l’ouverture de son capital à la multinationale allemande « Supreme Group International », a bien amorcé sa stratégie de développement de grande envergure pour le continent africain qui se traduira concrètement par un projet imminent d’ouverture d’une usine de produits Moulin d’Or au Maroc, suivie par l’implantation de la marque sur plusieurs marchés d’Afrique de l’Ouest. Ces opérations se feront soit à travers l’ouverture de lignes de production sur les marchés ciblés soit à travers l’exportation de produits fabriqués en Tunisie.

Par challenge.ma

C'est près de 110 exposants marocains qui participent au Sial Paris. La qualité de l'offre agroalimentaire marocaine y est largement représentée. Espérons que ces ventes à l'export permettront de compenser la morosité du marché local.
Plus de détails dans aujourdhui.ma du 22/10/2014

Le groupe a annoncé que la campagne sucrière 2013/2014 nationale permettra de couvrir les besoins nationaux à hauteur de 39% au lieu de 29% pour la campagne 2012/2013, ce qui permettra de réduire les importations de sucre brut. Le groupe a fait également remarqué que l'augmentation des prix du fuel de 60% (dû à la décompensation) impacte la pérennité des investissements. 
Plus de détails dans lematin.ma du 11/10/2014