900x170 Corridors

Japan Tobacco International (JTI), propriétaire des marques Camel, et Winston, viennent d'inaugurer de nouveaux bureaux à Casablanca. Avec 10% de parts de marché au Maroc veut, à l'image de nombreuses multinationales, utiliser le Maroc comme plate-forme pour cibler le continent africain. Plus de détail sur http://www.leseco.ma/business/18278-nouveaux-bureaux-au-maroc-pour-le-geant-du-tabac-jti

La Centrale Laitière, a annoncé prévoir des résultats 2013 en baisse par rapport à 2012. En cause, des investissements pour mise à niveau de la structure logistique, l'inflation des matières premières ainsi que la prime exceptionnelle versée aux salariès suite au rachat des parts de la SNI.

Plus de détails sur http://www.lematin.ma/journal/2014/bilan_centrale-laitiere-revoit-a-la-baisse-ses-resultats-2013/197310.html

Après 18 ans d'experience, et à peine 40 ans, Imad Benoussa sera promu en Mars President de Coca-Cola France. Toutes nos félicitations à ce grand professionnel, qui porte haut les couleurs du Maroc.

Plus de détails sur http://www.medias24.com/ECONOMIE/ENTREPRISES/8927-Imad-Benmoussa-nouveau-President-de-Coca-Cola-France.html

 

Le 4ème trimestre 2013 a été faible pour les PGC (produits de grande consommation en europe) avec une hausse en valeur de +1.4%, et une baisse de 0.6% en volume. La Turquie, le Portugal, la Norvege et l'Espagne ont, cependant, surperformé leurs voisins européens.

Plus de détails sur  http://www.lsa-conso.fr/ralentissement-des-ventes-de-produits-de-grande-consommation-en-europe,164219

Industrie Marocaine Moderne, filiale de Procter&Gamble au Maroc a procédé à une augmentation de capital de 127 millions de dhs. Rappellons que le groupe vient d'annoncer que son activité "eau de javel", la marque Ace, a été cédé à l'italien Fater Spa.

 

 

Nombreuses sociétés marocaines se plaignent de la montée en puissance des importations. La plupart du temps, la qualité et le "dumping" supposés sont les deux éléments pointés du doigt. En réalité, il s'agit surtout d'un retard dans la mise à niveau de ces entreprises. L'ouverture à l'international est un process irreversible. Il est temps pour les acteurs nationaux de s'y préparer sérieusement. Ci dessous un article de l'economiste qui met les choses en perspective. http://www.leconomiste.com/article/917160-d-fense-commerciale-la-grande-preuve

900x170 Corridors