Le Maroc, un acteur majeur dans la coopération euro-méditerranéenne (SG de l'UpM)

Commerce Exterieur
Typography

Le Maroc joue un rôle majeur dans la coopération euro-méditerranéenne et même dans la coopération arabo-européenne, a affirmé, mardi à Rabat, le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UpM), Nasser Kamel.

Lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, le secrétaire général de l'UpM a rappelé que le Royaume a toujours été leader dans les relations entre les deux rives de la Méditerranée, soulignant que sa visite vise, à juste titre, de prendre connaissance de la vision du Maroc et de ses propositions concernant les défis qui se dressent devant l'Union à l'ère de la pandémie de Covid-19.

L'objectif est de bâtir des relations équilibrées sur la base du développement durable, a poursuivi M. Kamel.

Le Maroc a toujours eu une vision "claire" concernant l'encadrement des relations euro-méditerranéennes et de leurs domaines de priorité, tout en œuvrant en faveur de relations équilibrées entre deux rives partenaires ayant de nombreux intérêts communs, a relevé le secrétaire général de cette institution basée à Barcelone.

Pour sa part, M. Bourita a indiqué que cette rencontre a été l'occasion d'examiner les perspectives de développement de l'UpM dans le contexte imposé par la pandémie de Covid-19, d'autant que la nécessité d'un cadre de coordination pour les pays méditerranéens n'a fait que s'intensifier.

"Nous célébrons bientôt les 25 ans du processus de Barcelone qui sera l'occasion d'insister sur les nouvelles perspectives de l'UpM et qui peut constituer un nouveau départ pour l'organisation en tirant profit des opportunités post-Covid-19", a soutenu M. Bourita.

Le dialogue 5+5, qui se tiendra en Tunisie à la fin du mois d'octobre, sera "important " pour les pays des deux rives pour coordonner leurs positions et définir leurs priorités, notamment à la veille du lancement de nouvelles idées concernant la politique de voisinage de l'Union européenne, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Bourita a réaffirmé le soutien du Royaume à l'UpM, rappelant que le Maroc participe à l'ensemble des activités de l'Union et accueille près de la moitié des programmes portant son label, en plus de l'Université euro-méditerranéenne.

L'Union pour la Méditerranée est une institution intergouvernementale réunissant les États membres de l’Union européenne et 15 pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée dont le but est de promouvoir le dialogue et la coopération. Il s'agit de la seule organisation euro-méditerranéenne intergouvernementale réunissant les pays de l’Union européenne et les 15 pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir