L’ASMEX en visite officielle à Dakhla et El Guergarate

Sécurité
Typography

Une délégation de l’ASMEX s’est rendue à Dakhla pour rencontrer les opérateurs économiques et s’enquérir des opportunités d’investissement et d’export que revêt la région.

L’ASMEX s’est rendue au poste frontalier d’El Guergarate pour exprimer son soutien inconditonnel à Sa Majesté et louer les efforts déployés par les FAR pour maintenir la paix et la sécurité dans les Provinces du Sud.

Une délégation de l’Association Marocaine des Exportateurs s’est rendue, Samedi 27 février 2021 au poste frontalier d’El Guergarate, exprimant ainsi son soutien aux Forces Armées Royales (FAR) et sa mobilisation inconditionnelle derrière Sa Majesté le Roi Mohammed VI, garant de la sécurité et de la stabilité de tout le territoire marocain de Tanger à Lagouira.

Les représentants des exportateurs marocains ont ainsi pu s’enquérir de la situation sur place et constater de visu les efforts déployés par les FAR pour maintenir la paix dans la région.

L’ASMEX, en la personne de son Président M. Hassan Sentissi El Idrissi et des membres du Bureau exécutif présents lors de cette visite, manifeste ainsi son attachement à l’intégrité territoriale du Royaume.

A cette occasion, M. Hassan Sentissi El Idrissi a déclaré : « Nous sommes tous mobilisés derrière Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, et nous saluons vivement toutes les mesures prises dans la région pour garantir la paix et la stabilité pour les personnes et pour le commerce. L’ouverture du poste frontalier d’El Guergarate revêt une importance cruciale pour le développement des exportations vers l’Afrique ».

A l’issue de la visite, un message a été adressé à Sa Majesté le Roi réitérant l’engagement de tous les exportateurs marocains regroupés sous l’égide de l’ASMEX et leur reconnaissance aux efforts historiques déployés pour libérer l’accès au niveau d’El Guergarate.

Cette visite à El Guergarate a eu lieu en marge d’une série de rencontres et de réunions de travail organisées par l’ASMEX avec les opérateurs de la région. Une journée de travail s’est tenue le 26 février à la Wilaya de la Région de Dakhla – Oued Eddahab en présence du président du Conseil de la Région de Dakhla – Oued Eddahab, du président du Conseil provincial, du vice-président de la Chambre de Commerce et des Servicesn du directeur régional des douanes, et du Directeur du CRI, qui ont ainsi présenté aux participants les opportunité d’investissement et d’exportation que présente la région.

Au cours de cette réunion présidée par le Wali de la Région Dakhla – Oued Eddahab, il a été procédé à l’installation de Monsieur El Hassan Yanja en tant que délégué de l’ASMEX dans ladite région. Cette désignation a pour objectifs d’accompagner la dynamique régionale sur le plan de l’export à travers notamment l’encadrement, la formation, et le coaching des exportateurs réels et potentiels de la région. Elle intervient également à un moment crucial pour renforcer le rôle de la région en tant que hub pour les exportations à destination des marchés de l’Afrique subsaharienne surtout suite à l’entrée en vigueur de l’accord ZLECAf.

Le projet du Port Atlantique de Dakhla, la création de Zones Logistiques, les Energies Renouvelables, et le projet de dessalement de l’eau de mer pour irriguer 5.000 hectares de terres agricoles à Dakhla. … sont autant de projets qui donneraient un nouvel élan à la région. Un appel a été lancé, à cette occasion, aux investisseurs marocains pour accorder une attention particulière à l’aspect environnemental au niveau de la région, à même de soutenir les interventions des politiques publiques et territoriales en la matière.

La Région de Dakhla – Oued Eddahab souhaite attirer de nouveaux investisseurs notamment dans les secteurs de la transformation des produits de la mer, le tourisme, l’immobilier, la transformation des produits agricoles, …

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.