L'entreprise française Mabéo Industries renforce sa position au Maroc

Industrie
Typography

Arrivé au Maroc en 2019 dans les cartons du constructeur automobile PSA dont il est l'un des principaux fournisseurs d'équipements de protection individuelle d'hygiène et de sécurité, le français Mabel, Industries consolide sa présence dans notre pays.

En effet, ce numéro 3 français de la distribution professionnelle pour l'industrie vient de créer une nouvelle entité au Maroc, sa deuxième filiale marocaine en fait.

Baptisée Mabéo Industries International, cette structure basée à Tanger entend cibler les industriels installés dans la zone franche logistique du port Tanger Med, et plus particulièrement le cluster automobile construit autour du constructeur Renault.

C'est dire qu'en seulement deux ans de présence au Maroc, Mabéo Industries voit déjà le potentiel du marché marocain, où la part de l'industrie dans le PIB ne cesse de croître grâce au Plan d'accélération industrielle (qui s'est achevé en 2020) et où le cluster automobile ne semble pas faiblir à cause de la crise de Covid-19.

Mabéo Industries International compte s'appuyer sur l'expertise technique de sa maison mère, sa connaissance des marchés automobiles, ses capacités d'achat et son expertise de la chaîne d'approvisionnement pour atteindre un effectif d'une vingtaine de salariés et un portefeuille clients conséquent à l'horizon 2022.

Spécialisé dans la distribution d'équipements de sécurité individuelle, ainsi que de fournitures industrielles techniques (automatismes électriques, étanchéité, transfert de fluides...).

Le groupe français Mabéo Industries réalise un chiffre d'affaires de plus de 200 millions d'euros plus de deux milliards de DH) et emploie quelque 650 personnes à travers 35 agences commerciales et 4 plateformes logistiques. Mabéo Industries fait partie de Martin Belaysoud, une holding qui fédère quatre filiales et revendique un chiffre d'affaires consolidé de 720 millions d'euros (près de 8 milliards de DH).

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.