L'Association Marocaine des Officiers de la Marine Marchande demande des éclaircissements à la DMM sur les dispositions d'embarquement/débarquements des marins

Marine Marchande
Typography

Madame la Directrice,

Nous avons l'honneur de vous demander des éclaircissements au sujet de la note N'8/2020 DMM citée en objet, par laquelle vous recommandez aux armateurs de : « Prendre les mesures nécessaires pour éviter les mouvements des marins (embarquement/débarquernent) à bord des navires.

Vous n'êtes pas sans savoir Madame la directrice que la note N"5/2020 DMM stipule que << l'accès aux ports marocains est temporairement suspendu pour tous les navires de plaisance, de croisière et de passagers. Toutefois, cette disposition ne s'applique pas aux navires transportant exclusivement les ensembles rouliers et leurs chauffeurs ».

Madame la Directrice,

La note N" 5 12020 du 12 Mars 2020 exclut les navires transportant les ensembles rouliers et leurs chauffeurs et par conséquent nous pensons personnellement que les mouvements (embarquement/débarquement) des équipages des dits navires dans les ports marocains sont nécessaires.

Comme vous le savez Madame la directrice, Les répercussions économiques du Covid-19 sur l'économie mondiale est considérable. Néanmoins, la réaction de notre gouvernement pour endiguer les effets attendus a été rapide et efficace. Actuellement, les exportations de fruits et légumes vers I'UE par camions sont en augmentation en raison du ralentissement de la production espagnole, portugaise et italienne. De même, Ies prix sont également en hausse comparativement aux conditions normales du marché. En conséquence nous vous demandons de bien vouloir donner vos instructions par une note d'éclaircissement complémentaire afin d'aider les marins marocains en matière d'embarquement et débarquement à bord des navires marocains en vue de booster nos exportations de fruits et légumes vers I'UE par camions.

Nous tenons à vous remercier des efforts déployés par votre Adrninistration dans le cadre de l'application de la note 3 I l/01 DMM/DGMF du 07 Novembre 2019 par laquelle la marocanisation des équipages des navires battants pavillon marocain a atteint 3AYo et nous nous permettons d'attirer votre attention que, malheureusement, certaines compagnies profitent de la note No5 DMM et handicapent la continuité du travail des officiers marocains.

Nous vous faisons rappel de la lettre circulaire N" 4204lAdd.6 du 27 mars 2020, par laquelle I'OMI a préconisé une série de recommandations destinées aux gouvernements et aux autorités nationales compétentes. Ces recommandations ont été proposées par un vaste éventail d'associations internationales qui représentent le secteur des transports maritimes. La lettre circulaire demande spécifiquement aux gouvernements de désigner les gens de mer professionnels et le personnel maritime, quelle que soit leur nationalité, comme des « travailleurs-clés >> assurant un service essentiel. À propos de I'enjeu des changements d'équipage, le document précis que les gens de mer professionnels et le personnel maritime devraient recevoir toutes les dérogations nécessaires et appropriées aux restrictions nationales imposées aux voyages ou aux déplacements, afin de faciliter leur embarquement ou leur débarquement. I ajoute que les gouvernemertts devraient permettre aux gens de mer professionnels et au personnel maritime de débarquer dans un poff et de transiter par leur territoire (c'est-à-dire vers un aéroport) afin de permettre les changements d'équipage et leur rapatriement.

Enfin, Madame la Directrice, conformément aux lois nationales et internationales et les recommandations des nations unies (MontegoBay) sur le droit de Ia mer notamment article 94 suivant lesquelles l'état devant « exercer effectivement sajuridiction et son contrôle dans les domaines technique, administratif et social », nous vous prions de bien vouloir accepter notre demande particulièrement en cette période difficile que traverse notre Royaume.