La Direction de la Marine Marchande réussit enfin à isoler Tanger Med du reste du Territoire Marocain

Marine Marchande
Typography

C’est probablement une victoire à la Pyrrhus que vient de remporter la Direction de la Marine Marchande face au port de Tanger Med.

Parmi les victimes collatérales du probable retrait des armements étrangers opérant des navires sous pavillon marocains et principalement dans l’activité de cabotage maritime à conteneur, le port de Tanger Med sera certainement le plus durement touché, surtout pour le trafic domestique à conteneur.

En effet, le port qui vient d’être classé 35éme au niveau mondial en termes de volumes et qui est parmi les mieux connecté au reste du Monde avec un indice de connectivité du transport maritime à conteneur qui le classe à la 16éme place au niveau international, risque probablement de se retrouver tout simplement isolé du reste des ports marocains, en l’absence de navires sous pavillon national opérant dans le cabotage.

Ainsi, après le sabordage de l’activité de transport maritime mixte passagers et fret au niveau du détroit et qui constitue une part importante de l’activité du port rouliers à passagers du port de Tanger Med, et cela à travers le blocage des autorisations qui auraient permis la relance du pavillon national sur ce segment, c’est aujourd’hui au tour du trafic à conteneur de Tanger Med de se voir ciblé par l’administration maritime.

Il est évident, que le complexe d’infériorité de certains hauts responsables maritimes en charge de la gestion du secteur, les pousse aujourd’hui au vu leur incapacité à participer au développement de celui-ci, à essayer de se positionner plus par leur effet de nuisance sur l’échiquier.

Pauvre de Nous.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir