Le porte-hélicoptères français Mistral en route vers la Libye pour évacuer des Egyptiens

Marine Militaire
Typography

La France a dépêché son porte-hélicoptères Mistral en Libye, en proie aux violences depuis le 15 février, pour évacuer les ouvriers égyptiens bloqués à la frontière avec la Tunisie, a annoncé mercredi le ministère français de la Défense cité par les médias locaux.

 

Le porte-hélicoptères doit entrer en mer Méditerranée jeudi matin. Après une escale à Toulon, le Mistral accompagné de la frégate Georges-Leygues, devrait se diriger vers la Libye où les deux navires pourraient embarquer environ 800 personnes, selon un porte-parole de l'Etat-major général des Forces armées françaises.

Le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero, a annoncé mardi que la France avait envoyé un navire et plusieurs avions gros porteurs pour rapatrier 5.000 réfugiés égyptiens qui se trouvent actuellement à la frontière tuniso-libyenne.

Depuis le 15 février dernier, le régime libyen de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans, vacille sous la pression de violentes manifestations. L'est du pays et plusieurs villes du reste du pays sont passées sous le contrôle des insurgés. Selon les défenseurs des droits de l'homme, la répression des soulèvements a fait environ 6.000 morts et plus de 4.000 blessés. De nombreux pays évacuent par air et par mer leurs citoyens pris au piège des violences.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet