DCNS réussit les premiers essais d’appontage d’un hélicoptère sur FREMM Aquitaine

Marine Militaire
Typography

altAvec une avance de plusieurs mois sur le calendrier prévu, DCNS a obtenu l’homologation de la plateforme aviation de la FREMM Aquitaine pour des hélicoptères de type Lynx. Cette homologation est intervenue après le succès d’une campagne d’appontage organisée en mer par la Direction générale de l’armement (DGA) début février et effectuée par un Lynx de la Marine nationale.

Ces essais d’homologation de la plateforme aviation de la première FREMM se sont tenus début février. Les pilotes d’essais de la Marine nationale ont effectué plusieurs séries d’approches et pas moins d’une cinquantaine d’appontages avec un Lynx, hélicoptère de classe 5 tonnes. Ces opérations supervisées par la DGA ont été couronnées de succès. Les pilotes ont pu apprécier en particulier l’absence de tourbillons sur la plate-forme dans toutes les positions d’appontage.

« Cette qualification démontre une nouvelle fois la bonne avancée du programme », souligne Vincent Martinot-Lagarde, directeur des programmes FREMM au sein de DCNS. « Cette réussite a été rendue possible grâce à l’implication des collaborateurs de DCNS qui ont redoublé d’efforts afin que les équipements nécessaires à l’appontage sur la FREMM Aquitaine soient prêts. Cette première homologation de la plateforme aviation de la frégate était initialement prévue après la livraison du navire ».

Outre la qualité des systèmes de sécurité, de communication et de navigation permettant l’approche, l’appontage et la manutention des hélicoptères, les équipes de la DGA et l’équipage de la Marine nationale ont pu apprécier l’ergonomie de la passerelle aviation. La tour de contrôle qui permet de coordonner les opérations hélicoptère a été conçue et dessinée grâce à des outils 3D. Cette réalisation génère un confort et des fonctionnalités jamais vus sur les frégates de précédentes générations.

Grâce aux efforts de l’ensemble des collaborateurs, la FREMM Aquitaine a donc pu démontrer sa capacité à apponter un appareil de type Lynx. Pour rappel, le hangar des FREMM est destiné à accueillir un hélicoptère lourd de type Caïman (NH90). Ce nouveau fleuron dont dispose la Marine nationale est un appareil de classe 10 tonnes. Les premiers essais d’appontage d’un Caïman seront menés dans les prochaines semaines.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet